Infrastructures et désenclavement : A Sikasso, le président IBK a lancé les travaux d’aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville.

A son arrivée à Sikasso où il a entamé le mercredi 22 novembre 2017 une visite de 72 heures, le président de la République a procédé au lancement officiel du démarrage des travaux d’aménagement en 2x2 voies de la traversée de la ville de Sikasso. C’est donc parti pour 18 mois de chantier pour ce projet dont l’objectif global est de contribuer à l’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville de Sikaso en vue de dynamiser les échanges économiques au niveau national et régional. Autrement dit, il s’agit d’assurer une meilleure fluidité du trafic routier dans la cité en offrant aux usagers un très bon niveau de service. La fluidité de la mobilité des populations et des marchandises sera assurée pour environ 18 000 personnes supplémentaires qui emprunteront annuellement les voies aménagées et 1,5 million de tonnes de marchandises supplémentaires qui transiteront annuellement par les infrastructures routières construites ou réhabilitées. D’un coût total de 19 milliards 112 millions 336 mille 330 francs CFA hors taxes et droits de douane, l’ouvrage dont la réalisation a été confiée à la Compagnie Sahélienne d’Entreprise, permettra aussi de contribuer à la création de près de 6 000 emplois indirects ou induits, la création d’environ 20 milliards de valeur ajoutée indirecte ou induite, la production de recettes fiscales indirectes ou induites pour l’Etat à hauteur de 1 milliard de FCFA/an. Avant le cérémonial qui a consisté à un démarrage d’un Caterpillar par le président IBK en personne, la ministre de l’Equipement et du Désenclavement Mme Traoré Seynabou Diop a estimé que la vision du chef de l’Etat de désenclavement et de développement des infrastructures de transport et de désenclavement (PNTITD) et de son plan d’actions adoptés par le Gouvernement du Mali en octobre 2015, n’a pour seul et unique dessein que d’assurer le bien-être des maliennes et des maliens. « Le Gouvernement travaille d’arrache-pied pour prouver que votre politique de développement des infrastructures routières modernes est une réalité dans la 3è région administrative du Mali, Sikasso. Le montant mobilisé à cet effet s’élève à plus de 180 milliards de nos francs sur la période 2016-2018. » a déclaré la ministre Traoré Seynabou Diop selon qui cet effort a permis la réalisation ou la mise en chantier de plusieurs projets d’infrastructures routières de grande envergure. Signalons que pour ce projet d’aménagement en 2x2 voies de la traversée de la ville, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est intervenue à hauteur de 20 milliards de francs CFA tandis que le Budget National y participe avec 1,151 milliard de franc CFA. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here