Présidentielle 2018 : Le Mouvement IBK-2018 en marche prévoit un meeting le 9 décembre prochain

Après avoir lancé ses activités le 7 octobre dernier et deux opérations en faveur du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le Mouvement IBK-2018 en marche, dirigé par Abdoul Aziz Oumar Diallo a entrepris une série de rencontre avec ses militants et sympathisants à la base. Le samedi 18 novembre 2017, les responsables dudit Mouvement ont rencontré la coordination de Kalabancoro (Koulikoro) à proximité de Bamako. L’un des objectifs de cette rencontre était d’inviter la population de Kalabancoro à prendre part au grand meeting de soutien au président IBK et à l’armée malienne qu’il compte organiser le 9 décembre 2017 au stade du 26 mars de Bamako. « Nous sommes à Kalabancoro pour leur donner deux messages : d’abord, les informer que nous organisons un grand meeting le 9 décembre 2017 au stade du 26 mars pour apporter notre soutien au président de la République et aussi pour dire au président de la République de tenir compte des aspirations de l’armée, une manière pour nous d’apporter notre soutien à l’armée. Il y aura beaucoup de déclarations au cours de ce meeting », a déclaré le président du Mouvement IBK-2018 en marche, Abdoul Aziz Oumar Diallo. Avant d’ajouter que le meeting se prépare bien car le comité d’organisation est déjà à pied d’œuvre. « En si peu de temps, on a pu mobiliser près d’un million de FCFA pour le paiement de la caution du président de la République. Nous avons aussi eu des cartes NINA sur l’objectif d’avoir les 5000 cartes NINA », a-t-il dit. Lors de cette rencontre, les populations de Kalabancoro ont mis l’accent sur les grèves qui ont secoué le pays à un moment donné. En réponse à ces préoccupations, le président du Mouvement IBK-2018 en marche a fait savoir que le gouvernement a pu mettre fin à certaines revendications sociales grâce au leadership du premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. En outre, la population a évoqué certaines de ses préoccupations dont le chômage, le bitumage des routes, la construction de la maison des jeunes etc. Selon, Adoul Aziz Oumar Diallo, le président de la République a crée 200 000 emplois. « Mais tellement qu’il y a de chômeur dans ce pays, même si tu crée 2 millions d’emplois c’est moins visible. On va donner un deuxième mandat au président de la République pour qu’il puisse créer d’autres emplois », a-t-il dit. Selon les membres du Mouvement, IBK a trouvé le pays dans une situation difficile. « Mais aujourd’hui, il a pu relancer l’économie du Mali. Aujourd’hui le Mali est troisième de la zone. Un pays qui sort de la crise et qui se hisse au troisième rang économique, c’est déjà grand », a souligné Abdoul Aziz Oumar Diallo. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here