Visite du président IBK en 3è région : Des escales notoires à signaler.

Sur le trajet de son déplacement de Sikaaso qui s’inscrit dans le cadre de sa visite de 72 heures dans cette région, le président Ibrahim Boubacar Keita a eu à faire des escales non des moindres. Le cortège présidentiel qui s’est ébranlé de Bamako tôt dans la matinée du mercredi 22 novembre 2017, a fait un premier arrêt à Bougouni. Objectif, saluer les notabilités de la localité pour recevoir leur onction de bonne route. Là c’est le Conseiller du président en la personne de M. Blaise Sangaré natif du milieu qui a reçu la délégation présidentielle dans l’antre de la famille Diakité où s’étaient réunies les notabilités et la coordination CMDT de Bougouni pour une ‘’fatia’’ spéciale administrée par Zantigui Diakité en sa qualité de chef de village. Le président IBK a sorti à cette occasion une enveloppe de 6 millions de nos francs pour ainsi soutenir les différentes associations de paysans, de jeunes et de femmes de la zone. Direction ensuite Zantiebougou. Sur place, il a été question pour le chef de l’Etat de venir honorer son engagement fait à Kolondiéba le 13 novembre 2016. C’est dans cette logique que le président Ibrahim Boubacar Keita a remis des clés de 30 véhicules tricycles (03 villages du cercle de Bougouni dans la commune de Zantiébougou et 27 villages du cercles de Kolondiéba) aux centres de santé des communes riveraines du corridor Bamako-Zantiébougou-Boundiali-San Pedro. Cette acquisition permettra d’assurer le transport des malades, en particulier des femmes enceintes vers les centres périurbains dotés de Centres de Santé appropriés. Le financement de l’acquisition de ces véhicules est entièrement assuré par le Budget d’Etat. La troisième étape faite par le président IBK sur son trajet l’amenant à Sikasso a été celle de Koumantou. Dans cette localité, il a procédé à la remise des kits solaires pour les CSCOM de la région de Sikasso au gouverneur. Celui-ci a également reçu des mains du chef de l’Etat du matériel agricole composé de décortiqueuses de maïs, des repiqueuses de riz etc. Le cap sera ensuite mis sur l’usine CMDT de Koumantou pour une visite des installations. André SEGBEDJI/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here