23e Conférence des Nations-Unies sur le climat: Les bonnes nouvelles de Bonn

La 23eme conférence des Nations-Unies sur le climat tenu à Bonn en Allemagne du 06 au 17 Novembre 2017 et qui a enregistré la participation d’une forte délégation malienne conduite par le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable Mme Keita Aida M’Bo s’est achevée sur des très bonnes nouvelles en faveur des pays menacés par les multiples effets des changements climatiques occasionnés par les plus grands pays pollueurs du monde. La 23eme Conférence des Nations Unies sur le climat (COP23) tenue à Bonn en Allemagne et qui avait pour objectif de travailler à des propositions de textes, conduisant à l'élaboration de ces règles coercitifs à l’endroit des pays pollueurs de la planète. Car d'après les accords sur le climat décidés à Paris en 2015, tous les signataires se sont engagés à limiter le réchauffement climatique à moins de 2 degrés Celsius. Toutefois, aucune réglementation concrète n'a été arrêtée pour l'atteinte de cet objectif. L’une des bonnes nouvelles de cette 23e conférence des Nations Unies a été l’attitude des participants des Etats Unis qui ne sont pas prêts à suivre la décision impopulaire de leur président Donald Trump concernant l’accord de paris sur le climat. «Malgré notre position sur l’accord de Paris, les Etats-Unis vont continuer à être un leader dans l’innovation et les énergies propres, et nous comprenons la nécessité de transformer nos systèmes énergétiques, a annoncé Judith Garber, la cheffe de la délégation américain. Quant au financement des pays pauvres, beaucoup d’Etats riches se sont engagées à renouveler leur financement en faveur de la lutte contre les effets destructeur des changements climatiques. Un recueil de règles a été élaboré à l’intention des pays violeurs. Plusieurs bonnes nouvelles ont été annoncées à Bonn il reste maintenant l’application de ces nouvelles car souvent elle fait défaut à l’absence des règles coercitives. Le recueil de règles confectionnées à Bonn lors de la 23e conférence des Nations Unies doit être publié lors de la prochaine conférence sur le climat à Katowice (Pologne) en 2018. Signalons que lors de cette 23e conférence, que des manifestations se sont tenues principalement contre le caractère non coercitif des décisions prises à Paris en 2015. Environ 1 000 cyclistes ont manifesté le samedi 4 novembre pour la protection du climat, en parcourant la route de Bundesstrabe à Bonn. Environ 10 000 autres personnes se sont rassemblées sur la place centrale de Munsterplatz à Bonn. Ils manifestaient contre le fait que même après 22 conférences des Nations Unies qu’aucune décision contraignante n'avait encore été prise en faveur des pays pollueurs du monde. Des manifestations qui dénotent de l’intérêt que les populations portent sur les enjeux climatiques et les conséquences qu’ils engendrent. Moussa Samba Diallo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here