BATHILY vs KONATE : Querelles de clocher au gouvernement

73
Les deux ministres avocats n’aiment plus se voir. Pas même en peinture. C’est le comble de la cacophonie gouvernementale sous le président de la République. Depuis quelque temps, la cohésion gouvernementale a du plomb dans l’aile. Me Mohamed Aly Bathily, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières, est en conflit ouvert avec des membres du gouvernement, précisément Me Mamadou Konaté, le garde des Sceaux, ministre de la Justice. Cette semaine, le conflit a pris une nouvelle tournure avec de nouvelles déclarations de Me Bathily sur les ondes d’une station de la capitale. Me Bathily ne porte pas de gants contre Me Konaté. Celui-ci, selon Bathily, n’a jamais été un soutien des premières heures d’IBK, en 2013. “Il était avec Sanogo et travaillait pour qu’il reste à la tête d’une transition au Mali”, a-t-il déclaré. Aussi, “d’autres gens qu’il ne nomme pas et qui insultaient IBK” se sont retrouvés aux côtés du président de la République. Bathily, tacle sévèrement son collègue de l’Administration territoriale, Tiéman Hubert Coulibaly qui, a-t-il poursuivi, a été chassé du gouvernement après le massacre de Nampala. En effet, Tiéman Hubert occupait à l’époque le poste de ministre de la Défense et des Anciens combattants. Et Bathily s’est étonné du fait qu’il soit toujours dans l’équipe actuelle. “Le tort de Ras Bath a été de dénoncer ce qui est arrivé à Nampala”, selon le père du chroniqueur. “Et on veut le poursuivre pour ça. Mais entre lui et Tiéman qui est le malfaiteur ?” s’est-il interrogé. Il affirmera clairement qu’à travers son fils, Ras Bath, c’est sa personne qui est visée par certaines personnalités tapies dans l’ombre. Cette déclaration ne fait que conforter les propos qu’il avait tenus au cours de sa tournée à Koutiala dans la 3e région. Il est temps de mettre un coup de pied dans cette fourmilière. Moriba Camara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here