L’AMRTPE sensibilise sur la prévention des violences liées aux élections

67
L’Association Malienne pour la Relèvement du Taux de Participation au Elections (AMRTPE) a organisé les 23 et 24 Novembre 2017 au Grand Hôtel de Bamako, un atelier de sensibilisation sur la prévention et la mitigation des violences liées aux élections et la mise en place des Médiateurs électoraux. L’AMRTPE a organisé cette rencontre avec le soutien de la Minusma, du gouvernement et de l’ambassade des Pays Bas au Mali. La cérémonie d’ouverture de cet atelier était placée sous la présidence du Ministre de l’Administration Territoriale qui était représenté par son Ichiaka Mariko. Après le Mot de bienvenu du représentant du Gouverneur de Bamako, Ichiaka Mariko qui représentait le Ministre a dans son allocution rassuré l’AMRTPE que le gouvernement à travers son département soutiendra le projet. Le projet en question entend apporter un appui à la finalisation et la validation d’une stratégie et d´un plan d’appui à la prévention des conflits et violences liés aux élections. Ce plan d’appui vise le renforcement et la consolidation des capacités nationales en matière de prévention des conflits, de crises et violences liées aux élections, d’une part et d’autre part, de gestion des problèmes d’exclusion politique et d’insécurité. Cela se fera à travers la mise en place d’un réseau d’experts nationaux en dialogue et en médiation dans chacune des 703 communes du Mali. Ce réseau comprendra des membres de la société civile ainsi que des acteurs communautaires tels que ceux du RECOTRAD. Ces derniers, ainsi que les organisations de la société civile qu´ils représentent, seront formés comme médiateurs et seront encouragés à établir des réseaux locaux qui fonctionneront comme des mécanismes de prévention de la violence dans leur communauté. Leur rôle consistera à promouvoir le dialogue entre les acteurs du processus électoral, et notamment le dialogue politique, comme moyen de prévention des conflits et de consolidation de la paix. Cette démarche visera principalement à créer des liens fonctionnels entre le réseau d’experts en prévention des conflits avec les acteurs politiques, la population et les organes de gestion des élections (MAT, CENI, DGE) lors de toutes les phases du processus électoral. Fsanogo/abamako.com Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here