Plan social des ex travailleurs de l’HUICOMA : Trois ministres du gouvernement attendus ce vendredi à Koulikoro

Trois ministres du Gouvernement dont celui en charge du Développement Industriel, de la Solidarité et du Travail sont attendus ce vendredi 24 novembre à Koulikoro dans le cadre du dossier brulant de l’Huilerie Cotonnière du Mali (HUICOMA), précisément le plan social des ex travailleurs de cette usine. Annoncée pour le 10 novembre puis reportée à la dernière minute, le but de cette visite ministérielle est de discuter sur le rapport finalisé du plan social des ex travailleurs de l’HUICOMA. Ces derniers exigent la prise en compte de leurs droits suite à la privatisation de l’HUICOMA en 2009 avant de parler d’ouverture de l’usine. Leurs femmes avaient menacé le 10 octobre dernier de marcher en tenue d’Eve sur Koulouba si leurs maris ne sont pas mis dans leurs droits. Il a fallu l’intervention des chefs coutumiers et religieux de Bamako pour que celles-ci renoncent à cette marche. Depuis, des tractations sont en cours pour la réouverture de l’usine et la prise en compte des droits des ex travailleurs. Le vendredi 13 octobre dernier, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim était à Koulikoro pour rencontrer les responsables des mouvements réclamant la réouverture de l’HUICOMA et le respect des droits des ex-travailleurs de cette usine. Cette visite a été suivie quelques jours après par celle de son collègue en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Maouloud Ben Kattra. Le lundi 23 octobre dernier, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim accompagné cette fois-ci de son collègue en charge de la Santé et de l’Hygiène Publique, Pr Samba Ousmane Sow, était à Koulikoro avec un investisseur ghanéen de l’industrie pharmaceutique qui compte s’installer au Mali. Et le choix a porté sur la zone industrielle de Koulikoro. Ces ministres étaient aussi accompagnés de deux industriels maliens dont l’un est installé en Turquie avec plusieurs usines à son actif, qui veulent s’installer à Koulikoro. Mais selon nos sources, l’installation de ces nouvelles usines à Koulikoro ne mettra pas en cause la réouverture de l’HUICOMA qui est toujours d’actualité. D’où cette visite prévue ce vendredi 24 novembre dans la soirée à Koulikoro de trois ministres du gouvernement. Il s’agit du ministre du Développement Industriel, du ministre en charge de la Solidarité et du ministre en charge du Travail et de la Fonction Publique. Selon Diany Sarré, porte-parole du Mouvement de Lutte pour la Restauration de l’HUICOMA et Secrétaire Général du conseil communal de la Jeunesse de Koulikoro, cette fois-ci, ils vont présenter le plan social pour les ex travailleurs de l’HUICOMA. Affaire à suivre. M. D Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here