Brumes de poussière en suspension à Bamako et ses environs : Un prévisionniste à Mali-Météo donne des explications

60
Depuis le mercredi 22 novembre 2017, la ville aux 3 caïmans, Bamako, est envahie par des brumes de poussière ayant engendré une réduction significative de la visibilité. Pour comprendre ce phénomène, nous avons interrogé Bakary Mangané, Prévisionniste Météo au Centre de prévision météorologique à Mali-Météo. Selon lui, ce phénomène va durer 3 jours (72 heures). Il a indiqué que les brouillards sont provoqués par la variation des pressions atmosphériques dans la zone libyenne. Il y a eu un fusionnement dans des anti-codes qui a provoqué une pression dans cette zone. Lisez ses explications ! Nous assistons à un temps brumeux à Bamako depuis deux jours. Qu’est-ce qui provoque ce phénomène ? D’abord, je précise que cette situation n’est pas présente à Bamako seulement, mais d’autres pays de la bande sahélo-saharienne sont aussi concernés comme: le Tchad, la Libye, Burkina-Faso, le Niger et le Mali. En effet, ces brouillards sont provoqués par la variation des pressions atmosphériques dans la zone libyenne. Il y a eu un fusionnement dans des anti-codes qui ont provoqué une pression dans la zone. Cette variation est due à un renforcement de grand diaprant. Donc, les vents renforcés vont drainer des poussières en les transportant jusqu’au niveau du Tchad et du Niger. Ces vents dominants seront de direction Nord-est et projetteront des flux de particules. C’est pourquoi, la ville de Bamako est envahie par ces poussières, mais d’autres villes sont aussi concernées comme Sikasso, Gao, Tombouctou, etc. Mais, il faut noter qu’elles se manifestent à différents degrés, selon la localité. Combien de temps cette poussière va-t-elle persister ? Dans la matinée à Bamako, nous constatons une forte dégradation de la poussière corroborée par l’activité humaine. Selon nos premières analyses, elle ne va durer que 3 jours (72 heures). Après, il y aura une nette amélioration au degré de ce phénomène, selon les localités. Au-delà de ces jours, d’autres prévisions nous situeront sur le phénomène. Ainsi, il convient d’informer la population de prendre des dispositions nécessaires en vue de se protéger contre ce phénomène. Car ces brunes de poussière ont des impacts négatifs sur la santé de l’être humain. Madou COULOU Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here