Développement local : La Première Dame inaugure le Care Center de Ouezzindougou

La Première dame, présidente de l’ONG Agir Mme Kéita Aminata Maïga a inauguré samedi dernier, le « centre de vie » de Ouezzindougou (localité située dans la commune rurale du Mandé). Il s’agit d’un don de l’Institut, Louis Azzaro de Toulouse à l’ONG Agir. La cérémonie officielle d’inauguration s’est déroulée au second cycle de Ouezzindougou en présence du président de l’Institut Louis Azzaro de Toulouse, Jean Louis Dare, du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le Pr Samba Sow, du chef de village de Ouezzindougou, Mady Koné, du maire de la commune rurale du Mandé, Moussa Camara et de bien d’autres personnalités ainsi qu’une population massivement sortie pour l’occasion.L’équipement solaire multifonctionnel et de dernière génération du centre permet d’offrir les services de promotion de la santé maternelle, de la santé sexuelle reproductive des adolescents, d’éducation, d’éclairage publique, de communication internet. Fruit du travail d’une équipe engagée résolument dans la promotion du bien être et de la qualité de vie des populations, il permet de transposer dans les zones périphériques et le milieu rural toutes les commodités des villes. La Première dame a souligné que Ouezzindougou recevait ainsi le deuxième « centre de vie » après Lassa en juillet 2016 qui était le premier du genre produit par l’Institut Louis Azzaro. Et le Mali en eût la primeur et l’exclusivité dans toute l’Afrique. Par ailleurs, la présidente de l’ONG Agir a noté que la santé reproductive des adolescents au Mali est caractérisée par une sexualité précoce avec comme corollaire une fréquence des grossesses précoces. Une attention particulière doit leur être accordée afin de les mettre dans les conditions idoines de participation au développement humain de notre pays. C’est pourquoi, a-t-elle indiqué, son ONG, dédié à la protection de l’environnement et la qualité de la vie, a fait l’option d’inscrire dans ses chantiers novateurs un programme d’installation de « centres de vie » dans des écoles avec la vocation de permettre l’accès aux technologies de l’information et de la communication, mais aussi et surtout de renforcer l’éducation des jeunes et l’offre des services de santé de la reproduction (SR). En complément aux « centres de vie » et pour améliorer l’accès des jeunes et des plus vulnérables aux services conviviaux et améliorer l’offre, a-t-elle expliqué, l’ONG Agir a démarré l’installation d’infirmeries dans les établissements scolaires. Mme Kéita Aminata Maïga a salué l’engagement de tous les partenaires de Agir à accompagner les programmes et chantiers novateurs du Mali. Sans oublier d’exprimer sa reconnaissance à l’Institut Louis Azzaro pour cet accompagnement qui contribuera à la création d’un cadre propice pour le développement durable du pays. Elle n’a pas manqué de remercier toutes les hautes personnalités politiques, sportives, scientifiques de Toulouse qui ont œuvré inlassablement afin que cet outil pédagogique puisse voir le jour. Suite aux doléances exprimées par le maire de la commune, l’épouse du chef de l’Etat a invité les ministères en charge d’envisager la réalisation de la clôture de l’école de Ouezzinbougou et la réhabilitation des routes. Tout en invitant la population à faire bon usage de l’équipement. Prenant la parole, le président de l’Institut Louis Azzaro a expliqué que le Care center (« centre de vie ») de Ouezzindougou est conçu sur une base de conteneur maritime. Offrant une solution innovante, éco-responsable, cette surface transportée, optimale répond aux exigences locales urgentes et climatiques. Il intègre toutes les solutions simples qui vont permettre de prendre soin des personnes, filtrer de l’eau, se réunir au frais, recharger les appareils de différentes sortes, se connecter à la famille et au reste du monde. Le Care Center, totalement autonome en énergie grâce à ses panneaux solaires, se compose de trois cellules, à savoir le cabinet médical, le centre de vie et le web Center. En terme de programme en perspectives, il a indiqué qu’il souhaite dans les mois à venir, de couvrir les zones reculées de cet équipement innovant, installer l’antenne de l’Institut Louis Azzaro à Bamako, lancer une eau minérale pour l’Afrique, dont la source principale sera ici au Mali, participer aux 24 heures de Mans (une course automobile de renommée internationale). Jean Louis Dare a également annoncé que pour sa 86ème édition, la voiture, pilotée par Fabien Barthez arborera les couleurs du Mali, lui offrant ainsi une visibilité mondiale, une première pour l’Afrique dans le sport automobile. En souhaitant la bienvenue à la Première dame et à sa délégation, le maire l’a remercié pour le choix porté sur sa commune pour octroyer ce précieux joyau appelé « centre de vie » et dit tous ses remerciements aux initiateurs. Aminata D SISSOKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here