Politiques publiques d’assainissement:: Les acteurs se renforcent

56
Malgré les immenses efforts fournis par les pouvoirs publics le sous-secteur de l'assainissement reste problématique à cause de l'immensité des défis, c'est pourquoi les acteurs sont engagés à être à hauteur de mission. Ils ont entamé ce mercredi 2 jours de formation sur le suivi et l'analyse des politiques publiques d'assainissement. La séance se déroule au Centre Aoua Keita, avec des expertises pointues qui vont éclairer les participants pendant les deux jours. L'initiative de la CN/CIEPA avec l'appui de son partenaire WaterAid entend adapter les textes aux réalités du moment, pour plus de résultats. D'après le Joint Monitoring Programme sur la base des dernières enquêtes ménages, le taux d'accès à un assainissement amélioré se situait en 2015 à 25% au niveau national, à 38% en milieu urbain et 16% en milieu rural. L'un des enjeux majeurs du sous-secteur est de faire en sorte que cette volonté politique exprimée dans les textes puisse se traduire dans la volonté politique pour le financement de l'assainissement. Ainsi, parvenir dans le cadre des reformes à l'intégration de l'assainissement dans les plans et stratégies, conformément aux priorités de l'ODD6. Dans son intervention le président de la CN/CIEPA M Dounantié Dao a salué la grande mobilisation des partenaires pour se renforcer et affronter les épreuves des défis du sous-secteur qui peinent à satisfaire les difficultés. Il est convaincu de l'utilité de la répétition de telles initiatives pour renforcer les acteurs principalement la société civile qui a besoin de tels outils pour être à hauteur de mission. Il a terminé son propos en exhortant les participants à l'assiduité et à la participation active pour faire des propositions utiles. Pour M Mamadou Keita de WaterAid, cette formation est d'autant opportune qu'elle coïncide avec la période de la réforme de la Politique Nationale de l'Assainissement (PNA). Cette relecture de la PNA est l'occasion rêvée de prendre en compte un certain nombre d'exigence du moment, dont les prises en compte vont améliorer les performances du sous-secteur de l'assainissement. Désormais, il est important de positionner la gestion de l'assainissement comme un élément clé de l'adaptation au changement climatique afin d'influencer les décisions politiques et financières. Youba KONATE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here