Report des 57e et 6e éditions des finales de la Coupes du Mali de football : La fête a été un fiasco total, Quel gâchis!

Initialement prévue pour le samedi 18 Novembre 2017 au stade omnisports Modibo Keita, les finales hommes et dames des 57e  et 6e éditions de la coupe du Mali de football ont été reporté à une date ultérieure selon un communiqué du secrétariat général de la fédération Malienne de football publié le samedi 18 novembre 2017 à 11h. Et pourtant, le secrétariat général et le Ministère des sports avaient parfaitement co-organisé  les 1/4 et 1/2 finales de cette édition de la coupe du Mali. Cela grâce aux efforts fournit par la Direction Nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP) qui avait pris les choses en main afin de permettre à toutes les équipes qualifiées  de participer à cette édition de la coupe Nationale. Quelques jours avant les finales, le secrétaire général Segui Kanté avait rencontré le ministère des sports pour l’organisation des finales. Et depuis cette rencontre, le Secrétaire général de la femafoot n’est plus revenu et n’a plus fait signe de vie même par téléphone. C’est ainsi qu’il va faire cavalier seul avec le président contesté Bavieux Touré qui a signé tous les documents relatifs à l’organisation des finales Dames et Messieurs, ils ont envoyé aussi des documents au niveau de la Caf et de la FIFA prouvant que Baveux Touré est le président de la femafoot et qu’il n’y a plus de problèmes au Mali entre les dirigeants du football Malien. Et que pour preuve les finales seront préside  par le président IBK. C’était en complicité avec certains membres du protocole de la république. De sources concordantes, le plan visait à exclure le Ministre des sports de l’organisation des finales de la coupe du Mali. Mais hélas l’exclusion du département  des sports de cette organisation a été la goûte d’eau  qui a débordé le vase car le président IBK dans sa logique ne peut accepter d’aller a un événement sans la confirmation du ministère de tutel et sa participation. Du coup le chef de l’État de retour d’Asie a ordonne de sursoir aux  finales afin qu’elles soient organiser conjointement et avec le Secretariat general de la femafoot et avec le département. Selon nos informations, le chef de l’État ne peut présider une finale nationale sans la participation du département des sports. Même si le comité exécutif est légal et légitime  a fortiori quand elle  est organisée  par une fédération non reconnu officiellement par aucune autorité nationale et internationale.

Que faut-il faire maintenant? Tout d’abord, le Secrétariat général doit revoir sa copie en rencontrant le département des sports, les clubs finalistes, le sponsor, les partenaires de la femafoot. Quand au protocole de la Présidence, doit comprendre que la gestion des compétions nationales reste entre les mains du département des sports. En suite, au cas où le verdict de la FIFA tombe dans les jours à venir, si ce verdict confirme Bavieux TOURE, il travaillera avec le département des sports pour organiser les finales de la coupe du Mali de football. Et si la FIFA annule son élection,  la gestion des finales reviendra au comite de transition qui sera mis en place. D’autre part, selon les dernières informations la FIFA ne tardera plus à trancher ce litige qui n a fait que trop dure. Wait and see. Ousmane Traoré dit Man

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here