Assises des femmes du Mali : Résolument pour la paix

77
Les assises des femmes du Mali qui se tiennent depuis samedi au Mémorial Modibo Keïta continuent. Première du genre dans notre pays, la rencontre a enregistré la participation massive des femmes, venues de toutes les régions du Mali. Ces assises ont été initiées par le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. L’épouse du président de la République, Mme Keïta Aminata Maïga, a pris part aux travaux hier. Elle s’est adressée à l’ensemble des Femmes pour prôner la paix et le vivre-ensemble. Dans sa brève intervention la Première dame a exprimé son bonheur d’être à cette tribune qui lui donne l’opportunité d’échanger avec ses sœurs venues des différentes localités du pays et de passer du temps avec elles. Ce rassemblement des femmes du Mali, au nom de la paix et de la cohésion, est un motif de satisfaction et prouve que la paix tant souhaitée est à portée de main. Cette rencontre, explique Mme Keïta Aminata Maïga, devra donc contribuer à créer une synergie en faveur du vivre-ensemble. La Première dame a repris à son compte ce slogan : «la paix est un comportement». Mais elle pousse la réflexion un peu plus loin pour dire que la lutte contre l’insécurité aussi est un comportement. L’épouse du chef de l’Etat a invité les unes et les autres à plus de vigilance car dit-elle, «celui contre lequel nous nous battons souvent est avec nous». Par ailleurs, elle a expliqué la nécessité mais surtout l’urgence pour nous de nous remettre en cause. «Nous devons également nous ressaisir surtout avec l’éducation familiale des enfants». Mais Mme Keïta Aminata Maïga garde l’espoir qu’avec tous les ingrédients à notre disposition, la paix est possible. Cette paix est également possible quand on se donne la main, quand on ne «trichera» plus et quand nous penserons ensemble au Mali. Nous devons nous souvenir d’où nous venons, de notre pays, de nos parents et de notre religion. «Il faut absolument faire comprendre cela aux enfants sans cette éducation, nous allons difficilement réussir. Cette éducation familiale dont je prône pensez-y», a conseillé Mme Keïta Aminata Maïga. La Première dame reste convaincue du rôle incontournable de la femme dans la recherche de la paix et sa consolidation. Elle a réitéré son soutien et son accompagnement à l’ensemble des femmes de notre pays. «Je suis avec vous. Je ne peux pas, certes, seule avoir toutes les solutions qui ne peuvent pas être que matérielles ou financières mais je reste disponible et prête à accompagner et soutenir toutes les bonnes initiatives contribuant à la paix, la cohésion sociale et la promotion de la femme» a icommenté l’épouse du chef de l’Etat. Mme Keïta Aminata Maïga a profité de l’occasion pour plaider en faveur de la promotion de la planification familiale (PF) qui facilitera l’autonomisation de la femme donc une arme efficace contre la pauvreté féminine. Il est bon de préciser que les présentes assises des femmes se veulent participatives et inclusives. Elles doivent permettre aux Maliennes de jeter les jalons consensuels de leur participation autonome aux actions de paix et de réconciliation. Ainsi, tout au long des travaux, il s’agira pour les femmes du Mali de prouver au peuple malien et à la communauté internationale qu’elles peuvent, non seulement contribuer à la promotion de l’Accord pour la paix et la réconciliation, mais aussi contribuer à la promotion du dialogue social pour établir une paix définitive dans notre pays. Mariam A. Traoré Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here