Biosûreté et Biosécurité au Mali : L’élaboration du projet AMBIOS/GPP/PHAC au cœur d’un atelier

Du 23 au 24 novembre 2017, l’Hôtel ONOMO de Bamako a abrité la cérémonie de lancement de la 3ème réunion du Groupe National de Travail sur le cadre National Global de la Biosécurité et de la Biosûreté au Mali. Les deux jours de travaux ont été permis l’élaboration d’un projet AMBIOS/GPP/PHAC. À l’entame de la cérémonie, le Professeur Djibril SANGARÉ, Président de l’Association Malienne de la Biosécurité et de la Biosûreté, a vivement remercié les différents partenaires dont l’IFBA, GPP du Canada, le PHAC, PMDC du Kenya, l’État Malien et les membres de l’AMBIOS pour la réalisation des différentes phases du projet. Dans son allocution, le professeur SANGARÉ a affirmé que le projet de Cadre National Global de Biosécurité et de Biosûreté a été lancé pour la première fois en janvier 2017. Il a aussi mentionné que ce projet élaboré par l’AMBIOS pour doter le Mali d’un instrument juridique et administratif prend en charge les questions liées à Biosécurité et la Biosûreté au Mali. Le projet a nécessité un travail immense auquel l’Assemblée Nationale et la Société Civile se sont attelées. Pour se faire, elles ont rassemblé tous les textes Maliens ayant un lien avec les objectifs du projet. ‘’Les textes ont été analysés avec finesse, les lacunes décelées et les pistes de solutions dégagées pour les actions prioritaires. Pour finir, des recommandations pertinentes ont été faites’’, a-t-il expliqué. Pour conclure son discours, le Professeur a affirmé que cette troisième rencontre permettra de valider un bon nombre de propositions notamment, la portée du cadre, l’analyse environnementale et les recommandations. Pour sa part, Madame la Directrice de IFBA, Maureen ELLIS, a réitéré l’accompagnement sans faille du Gouvernement Canadien pour la bonne poursuite des activités de l’AMBIOS au Mali. Ce recteur de l’USTTB, M. Adama Diaman KEITA, et le représentant du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, M. Mamadou Souncalo TRAORÉ, ont tour à tour témoigné leur gratitude et leur encouragement à l’endroit de l’AMBIOS pour cette initiative salutaire. Selon eux, l’acte est de portée historique et fait déjà ses preuves au niveau de l’USTTB. Compte tenu de l’importance considérable du projet, l’ambassadeur du Canada au Mali, M. Louis VERET promet que son pays continuera de soutenir pleinement les activités de l’AMBIOS pour le renforcement, la vulgarisation et la promotion des activités de la Biosécurité et la Biosûreté au Mali. Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Salif SAMAKE, a témoigné la satisfaction de son département pour les actes citoyens déjà accomplis. Il a exhorté les membres du groupe national de travail à travailler davantage à l’unisson et promet que l’accompagnement du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique ne fera jamais défaut. Dognoume DIARRA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here