Commune VI : Un centre secondaire d’état-civil pour Missabougou

76
Pour davantage rapprocher les collectivités à la population, le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, a inauguré samedi dernier le centre secondaire d’état-civil de Missabougou. Le centre d’état-civil secondaire de Missabougou inauguré le 25 novembre 2017 est un bâtiment composé d’une salle de délibération, de bureaux pour le chef de centre et ses adjoints, une salle de recouvrement, une annexe, un logement pour le gardien, une cantine et des latrines.Selon le maire de la Commune VI, Alou Coulibaly, l’initiative traduit l’engagement du conseil à faire de l’accès aux services sociaux de base une réalité. “En dépit de nos nombreux efforts qui ont permis certaines réalisations notables dans la Commune VI, notamment l’appui à l’éducation à travers la restauration du fonds ADARS, la réalisation des forages, le démarrage des travaux de réhabilitation dans les quartiers de Sénou et de Yirimadio, l’ouverture du centre secondaire d’état-civil de Missabougou permettra de rapprocher la population des collectivités. Au-delà de Missabougou, plusieurs localités seront soulagées par le renforcement de notre présence, même si elles ne relèvent pas de nos compétences. Il s’agit de Dougoulakoro, Sabalibougou, Magnambougou/Concession rurale et une partie de Yirimadio”, a expliqué le maire. Pour M. Coulibaly, ce centre de Missabougou vient ainsi comme les autres centres secondaires d’état-civil répondre au souci de décentralisation. Il a rappelé les missions de ses collaborateurs qui seront à Missabougou. “Vous êtes à la charnière de ce projet qui vient de voir le jour, qui doit vous amener vers plus de conscience professionnelle pour honorer nos engagements. Désormais vous avez la charge de recevoir les volets de déclaration de naissance et de décès, recevoir les déclarations de mariage et procéder à leur célébration ; établir et signer les actes d’état-civil, délivrer les extraits et copies des actes, recevoir les reconnaissances et légitimations d’enfants naturels et en dresser acte ; transmettre les volets, les tableaux de récapitulation et autres documents de l’état-civil, veiller à la conservation des registres et documents de l’état-civil, procéder à la transcription et à l’apposition des mentions. Votre fonction est exercée sous le contrôle et la responsabilité de l’officier de l’état-civil du centre principal. Soyez les premiers à donner l’exemple dans vos pratiques quotidiennes…” Le maire délégué de Missabougou, Amadou Touré, a rassuré le maire principal de la détermination de son équipe à faire face aux défis. “Mon équipe et moi ferons en sorte que la population de Missabougou soit satisfaite du service des élus”, a-t-il promis. Bréhima Sogoba Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here