Procès de Ras bath : Les avocats de la défense dénoncent une cabale du ministre de la Justice

Faute de preuve et de témoins, le parquet de la Cour d’appel de Bamako a été contraint hier d’abandonner les poursuites contre Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath. Accusé d’incitation à la désobéissance des troupes et condamné en première instance par le tribunal de la Commune IV, le chroniqueur a été déclaré non coupable. Ses avocats ont profité de leurs plaidoiries pour dénoncer une cabale du ministre de la Justice. Le procès de Youssouf Mohamed Bathily alias Ras Bath, portant sur « l'incitation à la désobéissance des troupes », a eu lieu hier lundi 27 novembre 2017 à la Cour d’appel de Banankabougou Bamako. Après avoir demandé en vain un nouveau report du procès pour un mois, faute de preuve contre Ras Bath, le parquet de la Cour d’appel de Bamako a été obligé d’abandonner les poursuites. Accusé d’incitation à la désobéissance des troupes et condamné en première instance par le tribunal de la Commune IV à une année d’emprisonnement ferme plus 100.000 francs d’amende, le chroniqueur a été déclaré non coupable. Ses avocats ont profité pour dénoncer une cabale du ministre de la Justice. « Tout cela est un montage du ministre de la Justice », a déclaré Me Malick Alfousseini lors de sa plaidoirie. Il a évoqué une manœuvre d’individus qui veulent « faire taire un honnête citoyen » surtout que la première sentence est tombée alors que l’intéressé se trouvait en France dans le cadre de la campagne contre le projet de révision constitutionnelle au nom du Collectif pour la Défense de la République et la plateforme An Te A Banna dont il était le porte-parole. Hier, il y avait une forte pression populaire puisque grâce à l’appel du CDR, organisation des partisans de Ras Bath, des centaines de personnes venues, précisent nos sources, de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, l’Amérique, et de l’Europe se sont réunies devant la cour d’appel. Certains avaient passé la nuit sur les lieux. Youssouf Coulibaly ILS ONT DIT E MALICK ALHOUSEYNI, AVOCAT DE RAS BATH « La justice vient de montrer aux politiques qu’elle n’est pas manipulable » « La Cour d’Appel de Bamako a infirmé le jugement du tribunal de la commune IV qui avait condamné Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath à un an d’emprisonnement ferme et 100 000 F CFA d’amende. La Cour a ordonné sa relaxe pure et simple, ça veut dire que la justice du Mali a rendu honneur à elle-même, la justice du Mali a dit que Ras Bath n’a rien fait, qu’il est un patriote, un résistant, qu’il est utile au Mali, qu’il rend une mission de service public. La justice vient de montrer aux politiques qu’elle n’est pas manipulable. C’est le triomphe de la célébration de l’orphelin que Ras Bath défend, c’est le triomphe de la célébration de la veuve que Ras Bath défend, C’est le triomphe de la célébration et de l’encouragement de nos forces de sécurité et de défense ». BOUBACAR YALKOUYE, MEMBRE DU CDR : « Il y a de l’espoir au niveau de l’appareil judiciaire » « J’ai vu quelque chose ici à la Cour d’appel qui me donne de l’espoir. Au départ, toutes les décisions prises par le tribunal de la commune IV étaient des décisions politiques, téléguidées. Mais ce que nous avons vu ici aujourd’hui avec la position du ministère public qui demande l’abandon des charges, ça veut dire qu’il y a de l’espoir au niveau de l’appareil judiciaire », Propos recueillis par YC Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here