Espaces aéroportuaires de Bamako : Plusieurs propriétaires de champs dépossédés par des cadres du RPM en connivence avec Adama Sangaré

11
Les élections régionales, des conseils de cercles et du District de Bamako qui étaient prévues pour le 17 décembre 2017, ont été repoussées en Avril 2018. Pour rafler le maximum de postes de présidents de régions et de cercles, les cadres du parti présidentiel-RPM- sont prêts à toute sorte de manigances, de tripatouillages et d’achat de conscience. Pour avoir le financement des campagnes de ces élections régionales. Sur connivence de l’actuel maire du District Adama Sangaré, de plusieurs cadres du RPM, du Ministre de l’administration territoriale, de plusieurs officiers supérieurs et d’un chef de quartier, ont entrepris de nouvelles opérations de lotissement des espaces aéroportuaires de Bamako. Ces opérations sont actuellement en cours. Ce nouveau lotissement sans préavis a couté de la nivaquine à plusieurs pauvres propriétaires de champs. Ils ont été ainsi dépossédés de leurs champs, sur lesquels, ils cultivaient pendant de longues années pour nourrir leurs familles. Selon notre source, plus de 20 hectares concernés sont en cours signature des nouvelles notifications par le maire du District Adama Sangaré. La pose des bornes est également en cours. Toujours selon notre source, les lots ont été partagés en trois tranches. Une tranche pour le maire Adama Sangaré, une autre tranche pour le BPN RPM et l’autre tranche pour les cadres de l’administration (juges, agents gouvernorat de Bamako, officiers supérieurs, journalistes, juges tribunal pôle économique). C’est un député de la majorité présidentielle qui a financé les frais des services techniques (topographes, urbanistes et géomètres) en raison de 5.000.000 FCFA remboursable avec intérêt par les propriétaires des terrains. Les parcelles sont en cours de vente avec les commanditaires. En définitive, le but final de toutes ces activités est pour but de booster les finances des candidats pour les élections Régionales. Nous reviendrons dans notre prochaine parution sur les combines et les manigances du député businessman de la majorité présidentielle qui a financé les frais techniques de ce nouveau lotissement. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here