Bramali : Levée du mot d’ordre de grève de 72 heures

94
C’est cette semaine que les travailleurs de Bramali avaient décidé d’observer une grève de 72 pour dénoncer les conditions de travail au sein de cette société. Les employés en voulaient à leur patron, Benjamin Bronne, pour son refus de respecter le protocole d’accord signé plutôt avec son prédécesseur, relatif à la relecture de l’accord d’établissement de ladite société et la revalorisation de la grille salariale. En plus, faute d’accord avec les représentants de travailleurs, il était demandé au Dg l’arrêt d’un nouveau programme qu’il voulait imposer. S’y ajoutent la décision du Dg de les faire travailler les weekends sans restauration ou passer des nuits sans infirmier de garde, alors que des cas d’accident de travail avaient été signalés. En réponse, le Dg avait commencé à prendre des sanctions en cascade et les travailleurs s’étaient radicalisés pour le rappeler à l’ordre. Suite à la médiation menée à l’interne par un groupe de cadres de Bramali et des concessions faites par les différents protagonistes, les deux parties sont parvenues à un accord. “C’est dans l’intérêt général de notre société et des travailleurs que nous avons levé ce mot d’ordre de grève. Au sortir des pourparlers, nous avons estimé que 80% de nos revendications ont été prises en compte” a souligné un travailleur, sous le couvert de l’anonymat. K. THERA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here