Coupe de la paix de natation : La Garde nationale nage plus vite que tout le monde

31
La Fédération malienne de natation a organisé le samedi 02 décembre dernier, à la piscine Lac Débo du projet jeunes de Magnabougou, une compétition de natation dédiée à la paix dénommée ‘’Coupe de la paix’’. L’objectif de cette compétition est de promouvoir la paix dans notre pays, à travers le sport en général et la natation en particulier. C’était sous la présidence de Bandiougou Diabaté, secrétaire général de la Fédération malienne de la natation, que la compétition a démarré en présence du Major Diaguina Tiréta, président de la ligue de Ségou, de Bourama Diarra, président de la ligue de Kayes, ainsi que plusieurs responsables sportifs du pays. Cette compétition de natation dédiée à la paix a regroupé les athlètes de plusieurs centres et clubs de natation du district de Bamako (Le Centre Djillon, le Centre les Dauphins, l’AS Commune II, le Centre Aqua Club, la Garde nationale), ainsi que ceux des ligues de Kayes, Koulikoro et Ségou. Les athlètes (hommes et dames) ont affronté les épreuves de 50 et 100 mètres nage libre, 50 et 100 mètres brasse, 50 et 100 mètres papillon et enfin 50 et 100 mètres dos crawl. C’est avec l’épreuve de 50 mètres minimes filles que la compétition a débuté. Elle a été remportée par Fatoumata Konaté du Djillon avec un chrono de 44 secondes 04, suivie d’Alise Tivier du Djillon également avec un chrono de 51 secondes 41 et la troisième place est revenue à Mamou Sanogo d’Aqua Club. Cette épreuve a été suivie de celle des garçons qui a finalement été remportée par Sékou Abbé Traoré de la Garde nationale avec un chrono de 41 secondes 10, suivie de Mohamed Djiré du Djillon avec un chrono de 45 secondes 50 et enfin la troisième place pour Lamine Diakité de la Garde nationale avec un chrono de 45 secondes 91. L’épreuve de 50 mètres brasse dames a été remportée par Fatoumata Samssèkou du Djillon avec un chrono de 41 secondes 60, suivie de Mamou Coulibaly de l’AS Commune II avec 43 secondes 38 et la troisième place est revenue à Mata Fouré de la ligue de Koulikoro avec un chrono de 49 secondes 16. Quant à l’épreuve de 50 mètres brasse hommes, elle a été remportée par Mamadou Diarra de la Garde nationale qui a réalisé 38 secondes 04, suivi de Nouhoum Tounkara de la ligue de Kayes et la troisième place esgt pour Amadou Touré de Aqua Club avec un chrono de 48 secondes 74. Pour l’épreuve de 100 mètres papillon, Ibrahim Soumaré de la Garde nationale a remporté la première place avec un chrono de 1 minute 27 secondes 64, suivi de Zoumana Djiré de la Garde nationale avec un chrono de 1 minute 27 secondes 07 et enfin la troisième place est revenue à Issa Sanogo de la ligue de Ségou. L’épreuve tant attendue de la soirée, le 100 mètres dos crawl a été remportée par Mohamed Fofana de la Garde nationale avec un chrono de 1 minute 20 secondes 70, suivi du même Zoumana Djiré de la Garde nationale avec un chrono de 1 minute 35 secondes 80 et enfin la troisième place est pour Sékou Coulibaly du Djillon. Au classement général, la Garde nationale a remporté le premier prix avec 27 médailles dont 8 d’or, 13 d’argent et 6 de bronze en plus d’une somme de 100 000 Fcfa. Le centre Djillon, avec 15 médailles, dont 8 d’or, 4 d’argent et 3 de bronze arrive en deuxième position et empoche du même coup une somme de 75 000 Fcfa. La troisième place est revenue à l’Aqua Club avec 4 médailles d’or et une somme de 50 000 Fcfa. Mahamadou TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here