Ecole Fondamentale Mamadou Konate : Menaces sur la santé des élèves

73
De nouveaux responsables du CAP (Centre d’Animation Pédagogique) ont jeté leur dévolu sur l’enceinte du Centre Manuel de formation et d’apprentissage, sis dans la cour de la célèbre école. Un contrat est signé avec la nouvelle société de téléphonie mobile. Des pans entiers du centre ont été désherbés pour permettre l’installation d’un pylône. Des piquets métalliques sont déjà sur place. Ni les différents responsables locaux (directeurs, enseignants, …) ni les membres du Comité de Gestion Scolaire (CGS) n’ont été informés, encore moins associés au deal. Or, pour les spécialistes, les pylônes du genre émettent des rayons radioactifs. Ils seraient donc dangereux, très dangereux pour la santé publique. On le sait, l’école fondamentale Mamadou Konaté regorge de milliers d’élèves, des enfants à bas âge dont la santé devrait demeurer une priorité pour tous. La célèbre école qui avait vu passer Feu le Président Modibo Kéïta, des enseignants de classe exceptionnelle aujourd’hui disparus comme Mme Maïga Attaher, Chaba Sangaré, Yamoussa Coulibaly, Souleymane Kéïta, vit des instants décisifs actuellement. Le Centre Manuel de Bamako-coura, domicilié au fond de la Cour, est le fruit de nombreux efforts. Grâce au Comité de Gestion, le centre a pu acquérir des matériels (machines, appareils, …) sur financements du FAFPA , de bonnes volontés comme l’actuelle Première Dame du pays et bien d’autres. Voir qu’à peine nommés, les nouveaux responsables du CAP passent par devers tout le monde pour signer un contrat avec une société privée de téléphonie. Ledit contrat allouerait la modique somme de 200.000 F CFA par mois ou trimestre au CAP. Or, les investissements faits au Centre dépassaient les deux cent mille de nos francs. Sans oublier que des arbres seront abattus pour leur faire place. Que Dieu sauve les élèves ! B.Koné Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here