En échange de la domiciliation du salaire des 2 200 nouvelles recrues de la police : La fille du directeur de l’ENP, Mandiara Sylla recrutée à la BSIC

L’état de pourrissement du Mali a déjà atteint tous les segments de la vie de notre nation. Ainsi, même les structures sensées incarner les valeurs de la droiture et d’intégrité sont touchées par le phénomène. Gagné par la cupidité et l’acquisition du gain facile, le directeur de l’École nationale de la police (ENP), Commissaire de police Mamy Sylla a fait recruter sa fille, Mandiara Sylla dite Lavieille comme agent de la Banque sahélo-sahélienne pour l’investissement et le commerce (BSIC) en échange de la domiciliation du salaire des 2 200 nouvelles recrues de la police nationale. Selon nos sources, c’est d’ailleurs ce qui explique la forte présence de la BSIC dans toutes les activités de l’ENP. En plus de cette entente passée entre le directeur de l’ENP et la BSIC, la structure, chargée de former les futurs policiers afin de les inculquer les vertus d’intégrité et du patriotisme, s’est transformée en un véritable centre de business. Ainsi, des sources nous révèlent que des marchés de gré à gré sont passés entre l’école et des boulangeries pour l’approvisionnement en pain des élèves policiers. D’après nos sources, tout le monde se frotte les mains sur le dos des pauvres élèves policiers. « Les ramifications de cette manigance se trouvent jusqu’à la Direction générale de la police nationale (DGPN). Aussi, le directeur livre toutes les pattes d’arachide consommées durant toute la formation des nouvelles recrues », précisent nos sources. Mama PAGA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here