Forum International des Investissements au Mali 2017 : « 36 milliards de FCFA d’investissements de partenariat ont été noués »

93
La première édition du Forum International des Investissements au Mali 2017 s’est tenu les 7 et 8 décembre 2017 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako sous la présidence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, en présence du premier ministre, Abdoulaye Idrissa Maïga, des membres du gouvernement, des diplomates accrédités au Mali, des responsables d’entreprises, des opérateurs économiques et de nombreuses autres personnalités. Organisé par le ministère de la promotion de l’investissement et du secteur privé, ce forum, qui avait pour thème : « Faire le pari du Mali » a été une aubaine pour booster l’économie malienne. L’un des objectifs dudit forum est d’inciter les investisseurs étrangers à venir s’investir au Mali. Au total, 200 étrangers venants de 28 pays ont pris part à ce rendez-vous économique. Après les mots de bienvenue du maire de la commune II du district de Bamako, Abba Niaré, le président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly a fait savoir que ce forum permettra de booster l’investissement dans plusieurs secteurs comme l’agro-business, l’énergie, l’infrastructure et bien d’autres. A sa suite, la directrice des opérations de la Banque Mondiale au Mali, Soukeyna Kane a précisé que ce forum cadre bien l’objectif de la relance économique. « Le forum investir au Mali permettra d’impulser une dynamique visant à reconstruire l’image du pays auprès des investisseurs pour que la destination Mali retrouve toutes ses lettres de noblesses. L’économie malienne a été secouée par la crise qui perdure depuis 2012 », a-t-elle dit. Cependant, elle dira que le Mali regorge un potentiel considérable. « Le Mali jouit de la confiance des bailleurs qui se traduit par une aide publique au développement qui s’élève en 2015 à 1,2 milliards de dollars. Sur la période 2017-2020, le groupe de la Banque mondiale compte investir 1 milliard de dollars pour soutenir le développement des secteurs stratégiques du Mali. Le groupe de la Banque mondiale porte une attention particulière à l’agriculture pourvoyeuse d’emploi. Nos engagements actuels pour ce secteur s’élève à 300 millions de dollars », a-t-elle dit. Pour sa part, le ministre de la promotion de l’investissement et du secteur privé, Konimba Sidibé, a souligné que le Mali a plus que jamais besoin de ce forum en raison du formidable décalage entre l’image négatif du pays à l’étranger et la réalité du terrain. « Le Mali et les pays africains n’ont aucune chance de se développer si les marchés internationaux des matières premières et les aléas climatiques devraient continuer à être les déterminants de notre croissance économique. Cette dictature des marchés internationaux, nous devons nous en affranchir. Le Mali, 2ème producteur de coton du continent africain ne peut pas continuer à transformer seulement 2% de sa production brute et exporter le reste à l’état brut. Seule la transformation crée de la valeur », a précisé le ministre Konimba Sidibé. Selon le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le Forum invest in Mali est une initiative et une rencontre qui célèbrent l’entreprenariat et le dynamisme du secteur privé, tout en mettant en lumière le potentiel du Mali. « Ce rendez-vous est aussi une réponse à l’une des préoccupations du moment, celle de la création d’emplois, du recul du chômage et plus particulièrement pour les jeunes maliens. Je crois fermement que lorsque l’on crée les conditions pour favoriser le développement et l’essor des entreprises privées, ces dernières constitueront, à terme, des centres de profits et un vivier d’emplois pour le bonheur de toute la population malienne. C’est donc pour moi un moment privilégié et l’espace adéquat pour rendre un hommage appuyé à toutes ces femmes et ces hommes qui s’investissent jour et nuit pour l’émergence d’un secteur privé fort et dynamique », a-t-il dit. Aux dires du président IBK, cet évènement se tient dans un contexte sociopolitique où les attentes multidimensionnelles des différentes couches sociales de la population malienne sont les plus fortes et pressantes. Pour le président IBK, le Mali est une destination qui vaut la peine d’être tenté. En outre, dit-il, le cadre macroéconomique du Mali a été assaini car le taux de croissance économique robuste avec une moyenne annuelle de l’ordre de 6%. Il s’est réjoui de la pertinence des thèmes inscrits dans le programme de l’évènement et qui abordent les grands secteurs d’opportunités d’investissement au Mali que sont l’Agriculture, l’Elevage, l’Energie, les Infrastructures et les Télécommunications. Par ailleurs, IBK a mis l’accent sur la paix sans laquelle rien ne peut être aboutie. Dans sa présentation, le directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (API), Moussa Ismaïla Touré a fait savoir que 200 étrangers dont 28 nationalités prennent part à ce forum. Avant d’ajouter que 200 projets feront l’objet de discussion entre les investisseurs. Lors de la cérémonie d’ouverture, il y eu la projection d’un film qui prouve que le Mali est une destination sûre pour investir. Il ressort de la cérémonie de clôture que 36 milliards de FCFA d’investissements ont été explorés entre les opérateurs économiques. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here