Promotion de la recherche : L’ONG SAVAMA- DCI s’engage dans l’appui aux enseignants chercheurs à la production

53
C’est par la production que le milieu universitaire peut avancer. C’est le sentiment qui anime aujourd’hui les responsables de l’ONG SAVAMA-DCI (Sauvegarde et Valorisation des Manuscrits pour la Défense de la Culture Islamique) qui ont voulu inscrire dans leur plan d’action un volet d’appui au financement des productions universitaires. L’ONG a financé la production du livre de Dr Hamadou Boly, maitre-assistant à la Faculté des lettres, langues et science du langage, département arabe. La dédicace de ce livre a eu lieu le samedi 09 décembre au Département Arabe de la Faculté des lettres, langues et science du langage. C’était en présence du doyen de la faculté, Dr Brahima Camara, du représentant du président exécutif de SAVAMA, Dr Banzoumana Traoré et de plusieurs invités. Le livre de 120 pages écrit en arabe est intitulé : « Règles de la langue arabe dans la poésie ». Pour l’auteur du livre, il s’agit d’aider les étudiants à mieux mémoriser les règles. L’ONG SAVAMA DCI s’engage ainsi dans la promotion de la recherche universitaire par le financement des activités de recherche et d’innovation. Pour le représentant de SAVAMA il s’agit d’inciter à atteindre l'excellence dans la recherche universitaire. Il a encouragé les étudiants et les professeurs à s’impliquer d’avantage à la recherche scientifique qui contribue aussi à la valorisation de nos cultures. Rappelons que l’association SAVAMA-DCI a été créée en 1996 avant de devenir une ONG en 2005. Elle a pour mission principalement la sauvegarde et la valorisation des manuscrits pour la défense de la culture islamique. Ces missions de sauvegarde et de valorisation de l’Ong se traduisent par plusieurs activités comme la prospection pour localiser les manuscrits, le nettoyage et la conservation physique, l’inventoriage et le catalogage, la numérisation, la recherche et l’exploitation du contenu, la sensibilisation sur les enjeux et les défis des manuscrits. DK Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here