Présidentielle 2018 : Le RPM force IBK à se représenter

53
Selon l’honorable Moussa Timbiné, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, président de la Jeunesse du RPM, “nous pensons qu’IBK ne va pas nous décevoir, nous l’avons souhaité et il va le faire”. La réunion des membres du parti RPM avec le président IBK du samedi 9 décembre visait à exhorter, voire pousser IBK à être candidat vaille que vaille à l’élection 2018. En terme clair, il s’agissait d’effacer toutes les éventualités de renoncement dans l’esprit du président IBK à être candidat en 2018. Selon Moussa Timbiné au cours cette réunion ils ont parlé du fonctionnement de l’Etat et le parti a réitéré sa confiance à IBK pour qu’il se porte candidat en 2018. “Nous pensons que qu’IBK ne peut pas renoncer à cette candidature parce qu’il ne le fait pas pour lui-même, mais pour le peuple malien”. Cet acharnement du président de la Jeunesse du RPM à voir IBK candidat est une révélation des inquiétudes des cadres du RPM pour 2018. D’après Tréta le parti dispose de deux instruments de mise en œuvre son projet de société à savoir le parti lui-même et l’appareil d’Etat. “A l’approche des élections de 2018, nous avons souhaité au président IBK d’envisager la préparation des élections et les gagner inch Allah”. Moriba Camara Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here