Création d’entreprise: Le groupe Zabbaan Holding ouvre ses portes au Mali

92
Le groupe Zabbaan Holding du Mali a procédé, le vendredi 15 décembre 2017 à Sébénicoro, au lancement officiel ses activités. La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim. Il avait à ses côtés M. Alkassoum Maiga, représentant du maire de la C IV, M. David Sadoulet, chargé des affaires à l’ambassade de France au Mali, Mme Aïssata Diakité, directrice générale et fondatrice de la Société Agroalimentaire Equitable Zabbaan Holding au Mali. Ont également pris part à cette importante activité, les entreprises partenaires du groupe Zabbaan (Mali-France) à savoir : APEJ, Fonds de Garantie et BIM.sa, API Diaspora –entrepreneurship et campus France. Le lancement était couplé avec la journée, portes ouvertes de la société Zabbaan Holding. La société agroalimentaire Zabbaan évolue dans le domaine de la transformation des produits agricoles en jus. Elle produit 4 mille bouteilles par heures et a, aujourd’hui, à son compte dix gammes. Les dix gammes de la société Zabbaan sont : le Guerrier, le Comte, le Duc, le prince, le Roi, la Reine, la Princesse, la Duchesse, la Comtesse et la guerrière. Les produits sont 100% naturels et chaque gamme de ses produits a une couleur. La bouteille de jus de la société Zabbaan coûte 500 F CFA. Les produits sont disponibles dans les supermarchés, les alimentations, les restaurants, les bars, les hôtels et les stations Total. Comme perspective, elle entend faire une vente en ligne sur le site : www.zabbaan.com, diminuer le prix et faire aussi des jus pour les enfants à un prix de 100 F CFA. Dans sa prise de parole, le ministre Mohamed Ali a fait savoir qu’il est comblé de voir tous les jours une nouvelle usine, une unité de production qui émerge dans notre pays. Il a ajouté que sa joie est d’autant plus immense quand c’est une jeune femme qui s’investit dans le développement du Mali. Cette entreprise est un beau modèle pour ce pays, pour sa jeunesse et pour le gouvernement. Ce qui augure de l’espoir quand on sait que la jeunesse et les femmes sont le fer de lance de toute économie. Le ministre en chargé du Développement industriel a poursuivi en disant que le Mali dispose d’énormes potentiels en ressources naturelles, lui permettant de faire une transition vers l’industrialisation. Parmi les secteurs porteurs, dira Ag Ibrahim, l’accent est mis sur les transformations agroalimentaires et le coton, le développement des abattoirs pour exportation de la viande et la tannerie industrielle. Pour répondre à ces enjeux, le gouvernement a entrepris un certain nombre de réformes pour améliorer le climat des affaires en matière de commande publique, de programme de restructuration, de mise à niveau des entreprises, d’incubateurs et d’aménagement des zones industrielles. Quant à la directrice Aïssata Diakité, comblée de joie, elle a salué et remercié l’assistance et les partenaires avant dire que sa société a emporté 11 prix à l’international. Aux dires de Aïssata Diakité, le projet a été bâti sur un double concept : valoriser les produits locaux à forte valeur ajoutée et engendrer un commerce durable et équitable avec le monde agricole ; concevoir des recettes originales, authentiques et nutritionnelle. Elle a ajouté : « nous allons lancer une gamme de sirops et confitures. Et tous les ans, à partir de 2018, nous nous engageons à mettre une nouvelle gamme alimentaire de grande qualité sur le marché. Notre objectif, dira la fondatrice de Zabbaan holding, est d’être le leader des expériences gustatives premium de grande qualité en Afrique et de lancer des marques alimentaires équitables à l’international. Selon elle, l’investissement a coûté plus de 300 millions de F CFA. L’entreprise emploie une cinquantaine de travailleurs dont 30 femmes. La société Zabbaan collabore avec 3 mille agricultures. Mamadou DOLO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here