Célébration du Maouloud 2017 : Les leaders religieux expriment leur satisfecit!

Pour témoigner de la bonne tenue du Maouloud 2017 et rendre grâce à ‘’Allah’’ le Groupement des Leaders Spirituels Musulmans du Mali (GLSM) était devant les hommes de média dans l’après-midi du mercredi 13 décembre à son siège à Korofina. L’événement était présidé par le vice-président du GLSM, Thierno Hady Thiam en présence de Ibrahim N’Diaye, secrétaire chargé aux relations avec les institutions et de Moufa Haïdara. Un événement réligieux de grande envergure dans notre pays, le Maouloud consacrant l’anniversaire de la naissance et du baptême du prophète est célébré dans toutes ses dimensions dans notre pays. Cela grâce au concours des leaders religieux, regroupés au sein du ‘’Groupement des Leaders Spirituels musulmans’’ piloté par Seid Cherif Madani Haïdara, vice-président du Haut Conseil Islamique du Mali et non moins guide spirituel des Ançardines. Cette année les fidèles étaient réunis sous le thème « la miséricorde pour l’univers ». Pour sacrifier à la tradition, le groupement était encore devant les hommes de media afin de rendre grâce à ‘’ ALLAH’’ à travers son traditionnel point de presse. A cette occasion, le vice-président du (GLSM) Hady Thierno Thiam dira que la fête du Maouloud s’est passée sans incident sur toute l’étendue du territoire national. Selon lui, comme les autres années les fidèles musulmans n’ont été appelés qu’à la bonne pratique enseignée par l’islam. Soutenant que l’Islam est une religion de tolérance, il dira que personne n’a le droit de faire du mal à son prochain au nom de l’Islam. Parlant du mode d’organisation, il dira qu’il avait été instruit à tous les prêcheurs de fêter le Maouloud à leur niveau et de se retrouver au stade du 26 mars pour clôturer la fête dans la paix et dans la cohésion totale. « C’est exactement ce qui s’est passé » a-t-il affirmé. D’où l’occasion pour lui de remercier toutes les bonnes volontés, mais particulièrement les plus hautes autorités qui, selon lui, n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’évènement. C’est d’ailleurs, cette dynamique de remerciement qui sera renforcée par son collègue, Ibrahima N’Diaye, chargé des relations avec les institutions dans sa lecture de la déclaration au nom du groupement. Ainsi, M.N’Diaye a remercié respectivement les départements des Sports pour la mise à disposition des stades à Bamako et dans les capitales régionales, celui de la Sécurité et de la Protection Civile pour le déploiement des forces de sécurité en effectif suffisant afin de sécuriser l’événement ainsi que celui des Affaires Religieuses et du Culte pour le fonds mis à disposition en guise de contribution du Gouvernement. De manière spécifique il a remercié le président de la République pour l’intérêt qu’il accorde à la célébration de cette fête de façon générale et sa généreuse volonté d’octroyer 150ha en titre foncier au guide Seid Cherif Ousmane Madani Haïdara suite à la demande de celui-ci. Cependant, il a souhaité que les dispositions nécessaires soient diligentées dans les brefs délais afin que la communauté musulmane puisse célébrer le prochain Maouloud sur cet espace. Par ailleurs, Ibrahim N’Diaye a exprimé, l’indignation du groupement face à la décision du président des Etats-Unis d’ériger Jérusalem comme la Capitale d’Israël avant d’exprimer leur solidarité aux victimes de l’incendie du marché Rose de Bamako. Avant la bénédiction finale qui a clôturé ce point de presse, Bandiougou Doumbia au nom des prêcheurs et Moufa Haïdara un membre du bureau ont respectivement témoigné de la bonne tenue du Maouloud de cette année. Vivement la prochaine édition. Par Moïse Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here