Ceux qui croient en Dieu sont-ils dans un début de folie ?

49
Pendant 5 ans, les chercheurs de l’Association des Psychologues américains, APA (American Psychological Association) ont observé les croyants et ils sont arrivés à la conclusion scientifique que ceux qui croient le plus sont des personnes qui souffrent essentiellement de 4 pathologies : anxiété, détresse émotionnelle, hallucinations et paranoïa. Ils ont pu constater que ceux qui voient Dieu sous l’angle punitif dont il faut avoir peur sont des personnes avec une santé fragile. Mais qu’on croie en un Dieu comme bienveillant ou punitif, il en reste que ceux qui croient en Dieu sont complètement déconnectés de la réalité. Mais alors qu’on pourrait penser qu’il est insultant de dire que celui qui croit en Dieu est un malade mental, l’APA s’en défend. La vraie raison d’arriver à cette conclusion se trouve sur le plan juridique. Jusqu’à maintenant, aux États-Unis et un peu partout dans le monde, on retenait que si quelqu’un s’est fait dépouiller par un gourou, il était adulte et suffisamment consentant pour se faire dépouiller. Lorsque ce sont les psychologues qui le déclarent malade mental, cela ouvre désormais les portes aux familles des victimes pour trainer les pasteurs et les prêtres devant les tribunaux américains pour le fait d’avoir profité de la faiblesse d’un malade mental. Car les pasteurs, les imams et les prêtres sont pour la plupart des intellectuels avertis qui ne croient pas en Dieu, mais l’utilisent comme instrument pour instaurer leur pouvoir sur cette population malade mentalement. Sambou Sissoko Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here