Ras Bath porte-parole du CDR : « IBK est otage d’un clan de prédateurs, de sangsues qui sont prêts à l’empoisonner afin qu’il reste au pouvoir… »

68

 « J’aime IBK, c’est pourquoi je le protège contre les vampires qui sont autour de lui… » Le mandat du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) arrive à terme au mois de septembre 2018. Les nouvelles élections présidentielles sont prévues pour le mois de juillet 2018. Dès maintenant la précampagne a débuté et les candidats potentiels sont en train d’affûter leurs armes.  Le président sortant IBK n’a pas encore annoncé sa candidature pour un second mandat, mais certains de ses proches collaborateurs ont annoncé ‘’qu’il sera candidat à sa propre succession qu’il le veuille  ou pas’’.

Pour le porte du Collectif pour la Défense de la République(CDR) Youssouf Mohamed Bathily alias Ras Bath, ‘’IBK qu’il surnomme Boua (qui veut dire ‘’ le vieux ‘’ en langue Bambara) est otage de ce clan de prédateurs, de voleurs, de sangsues qui sont même prêts à l’empoissonner afin qu’il se représente aux élections présidentielles de 2018’’. A en croire Ras Bath, IBK aime trop le Mali. « Prions Allah afin qu’il sorte par la grande porte en renonçant à se représenter pour un second mandat en 2018 », a-t-il imploré. Avant d’indiquer : «  Tous ceux qui aiment IBK doivent le dissuader à renoncer’’. Mais Boua est entouré par des ministres voleurs, des cadres voleurs, des commerçants escrocs qui veulent qu’il reste aux pouvoirs. Et Ras Bath de poursuivre : « Ils pensent que si IBK quitte le pouvoir ; ils iront directement en prison. De ce fait, ils sont même prêts à le droguer afin qu’il se représente pour un second quinquennat ». « Si on ne prend garde, ils veulent faire IBK au Mali, comme Bouteflika en Algérie ; Lassana Condé en Guinée. Le peuple doit être très vigilant », a laissé entendre Ras Bath. Le porte-parole du CDR a affirmé tout de go qu’il aime beaucoup IBK. «  IBK en âme et conscience ne veut pas se représenter. Puisqu’il est conscient de son échec à mettre en œuvre ses promesses de campagnes dans presque tous les domaines. Je l’aime beaucoup et je veux le protéger contre son entourage afin qu’il sorte par la grande porte en renonçant à se représenter aux présidentielles de 2018 comme l’a fait son ami François Hollande en France », a  expliqué Ras Bath ; avant de conclure: « Seuls les ennemis d’IBK et du Mali lui demandent de briguer un second mandat. Sinon quel bilan IBK en bon Malinké pourrait fièrement exhiber aux maliens, pour l’avoir réalisé durant son présent mandat ? Boua Dèsera, Boua Ka Bla (qui veut dire en langue Bambara: le vieux a échoué, il doit renoncer ». Soulignons que c’est dans le cadre de la campagne ‘’alternance 2018, ma carte NINA mon arme’’ du CDR que  ces propos ont été tenus par son porte-parole Ras Bath lors des meetings à Quinzambougou et à Daoudabougou. A.Touré

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here