Mali, le service consulaire est à nouveau ouvert

47
Les autorités consulaires maliennes en France ont confirmé ce jeudi 21 décembre, la réouverture de leurs services après la série de manifestations ayant perturbé le fonctionnement du consulat ces derniers jours. A lire également Air France déploie un B787 sur Bamako pour les 80 ans de la desserte Air France fait son Best à Bamako et Papeete Le Dreamliner d'Air France sera sur Bamako et Abidjan à l'hiver 2017/18 Bamako-Kigali à partir du mois de juin Le mali reste une destination dangereuse pour les voyages d'affaires Le mali reste une destination dangereuse pour les voyages d'affaires Pour mémoire, comme le rappelle Actions-Visa, c'est un groupe de personnes se réclamant de l'association Yelimane-Dagakane qui a occupé le consulat pour manifester sa colère suite au incidents survenus dans la commune rurale de Konsiga dans le cercle de Yélimané. Suite à l'échec des négociations et face à leur refus de quitter les lieux, le Consulat a été fermé. Depuis le début de la semaine, il était impossible aux demandeurs de visas ainsi qu’aux citoyens maliens d’accéder au service consulaire, situé au 53 rue Hoche à Bagnolet. Dans un communiqué, les autorités consulaires annoncent "qu’au regard de l’accalmie qui s’installe progressivement, les activités sont à nouveaux accessibles". Notons que le site du MAE, Conseils aux voyageurs, rappelle "qu'en raison des menaces terroristes prévalant dans la zone sahélienne, il est recommandé aux personnes devant se rendre en mission au Mali, et à nos compatriotes résidant sur place, de faire preuve de vigilance et de se tenir informés de l’évolution de la situation. Il est rappelé que les risques d’attentat et d’enlèvement dans les zones classées en rouge sont particulièrement élevés. Tout projet de déplacement dans ces zones doit être exclu. Les déplacements professionnels restent possibles en zone orange, sous réserve que les entreprises et les associations françaises susceptible d’avoir des activités dans cette zone doivent établir un plan de sécurité prenant en compte le niveau particulièrement élevé des risques. Il est recommandé de le transmettre au Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ou à l’ambassade de France". Les déplacements professionnels dans cette zone, lorsqu’ils sont absolument indispensables dans le cadre de ces activités, doivent faire l’objet de mesures de sécurité particulièrement robustes, incluant notamment une escorte armée. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here