3e opérateur téléphonique au mali appartenant à Alpha télécommunication (ATEL) : Coucou, voici Telecel au Mali !

Telecel, le 3e opérateur téléphonique au Mali appartenant à Alpha Télécommunication (Atel), est désormais fonctionnel au Mali. Son baptême a eu lieu le jeudi 28 décembre 2017 au cours d’un dîner dans le jardin de l’Hôtel de l’amitié, en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication et du directeur général de Telecel-Mali, Souleymane Diallo. La cérémonie de baptême a été une occasion pour le directeur général de Telecel-Mali, Souleymane Diallo, de complimenter sa compagnie. A ses dires, Alpha télécommunication (Atel), afin de traduire ses engagements en actes, a engagé depuis 2017 d’importants investissements en vue du lancement effectif de ses activités. C’est ainsi qu’après avoir effectué avec succès un 1er test d’appel le 16 octobre 2017, Atel-Sa a décidé de lancer ses activités à partir du jeudi 28 décembre 2017 sous la marque commerciale Telecel et la plage de numéro 5.

Atel : un véritable projet de développement Le Dg Souleymane Diallo s’est appesanti sur les retombées de l’exploitation de la licence d’Atel. Selon lui, cette exploitation de la licence globale d’Atel est un véritable projet de développement en considération des investissements importants pour l’installation et l’exploitation du réseau d’un montant de près de 100 milliards Fcfa ; des emplois directs à créer avec le recrutement d’une centaine de collaborateurs maliens dès la 1ère année et de plusieurs milliers de distributeurs et revendeurs ; des contrats locaux de sous-traitance pour la construction des sites et autres travaux de déploiement et de la consolidation de tout le business autour de ce cœur de métier : agences de communication, presse écrite, audiovisuel et web, promoteurs de spectacles, imprimeurs, artistes, grandes écoles ; des impôts et taxes directs et indirects au bénéfice de l’Etat malien estimés à 4 milliards Fcfa pour la 1ère année d’exploitation ; du bénéfice client induit par la concurrence et devant entraîner une baisse substantielle des coûts de communication ; de l’augmentation de la télé densité au Mali, ce qui contribuera à réduire la fracture numérique. « Atel-Sa se positionne donc résolument comme un acteur du développement socioéconomique du Mali, tout en facilitant le quotidien de la population par le développement et la mise sur le marché de produits et services innovants et à coûts abordables. Nous nous attacherons au quotidien par nos comportements et nos services à offrir un service de qualité supérieure, axé sur la rigueur et le sens de la responsabilité ; la capacité d’écoute ; la convivialité ; l’intégrité ; la persévérance ; le professionnalisme », a-t-il souligné. Atel-Sa entend s’engager non seulement vis-à-vis de sa clientèle, mais également envers toute la société, à travers le respect des textes en vigueur et de son cahier des charges, mais également par une responsabilité sociétale affirmée et des actions sociales envers les plus défavorisés. « Le personnel étant au centre de notre système de management, nous mettrons tout en œuvre pour attirer et fidéliser les meilleures compétences maliennes. La construction de notre siège social ultramoderne à l’ACI 2000 s’inscrit dans ce cadre afin d’assurer un environnement de travail de qualité à tous nos collaborateurs », a rassuré le Directeur général. Telecel : offrir plus et plus proche des populations Pour Dimitri Ouédrago qui représentait Appolinaire T. Compaoré (président du Groupe Planor Afrique), la cérémonie de baptême est un aboutissement des efforts d’IBK dont la vision a permis l’installation d’Atel au Mali détentrice de la 3e licence de télécommunications globale au Mali. Pour son installation, Atel n’a pas lésiné sur les moyens en investissant 100 milliards Fcfa. Avec sa technologie de dernière génération 3G+ et sa volonté d’offrir le meilleur, le réseau Telecel met à la disposition de la population malienne des services de téléphone et d’Internet de très haute qualité et d’une grande fluidité avec un tarif réduit. Pour répondre à cette exigence de qualité et de performance, le réseau Telecel a été livré et déployé par la société Huawei, leader mondial dan son domaine, avec une capacité physique initiale de 3 millions d’abonnés. Le réseau Telecel sera disponible dès le lancement à Bamako et s’étendra progressivement durant le 1er trimestre 2018 dans toutes les régions du Mali. « Telecel, c’est aussi une relation client non-conformiste. Telecel compte réinventer le quotidien de ses abonnés en leur apportant des solutions adaptées, des produits inédits, des services à valeur ajoutée sur mesure, des promotions plus que gratifiantes et une offre tarifaire flexible, personnalisable et révolutionnaire. De par sa qualité, Telecel ambitionne de devenir l’opérateur préféré des Maliens. Telecel, c’est enfin un réseau de distribution fiable et diversifié qui comptera des agences propriétaires et des franchises dans toutes les communes de Bamako et à l’intérieur du pays, avec pour objectif d’être le plus proche possible des clients pour les servir mieux. Ainsi, chez Telecel, la ligne directrice est d’anticiper afin d’aller au-delà des attentes du marché et rester à l’avant-garde et toujours offrir mieux et plus que ce qui se fait sur le marché », a-t-indiqué. Les espoirs du ministre de l’Economie numérique et de la Communication Le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, a salué le lancement des activités de Telecel au Mali, l’aboutissement d’un long processus qui a commencé en 2012 et pendant lequel le gouvernement a joué toute sa partition. « L’accès du plus grand nombre de Maliens aux services sociaux de base est une préoccupation majeure du président Ibrahim Boubacar Kéita qui vaut sa traduction dans les actions prioritaires ». Il a rappelé que la libéralisation du secteur des télécommunications au Mali en 1999 relève de la volonté politique et de l’engagement ferme des autorités à inscrire la technologie de l’information et de la télécommunication dans les axes prioritaires des actions gouvernementales. « La concrétisation du projet est sans doute un signal fort. Nous vous remercions pour votre engagement. Nous ne doutons pas de l’engagement ferme d’Atel-sa à respecter tous les termes du cahier de charges et à combler les espoirs que votre installation a suscité au Mali. L’aspect innovant de votre démarche réside essentiellement dans le fait qu’elle vise à offrir un service de télécommunication de qualité à un prix abordable pour le consommateur malien. C’est aussi l’occasion d’exprimer le vœu que le lancement de votre société de téléphonie sous la marque Telecel contribuera à la réduction du chômage et à la création de richesses dans notre pays. J’espère que vos efforts permettront à la population de communiquer à faible coût avec des équipements de qualité et un service après vente à hauteur de souhait. Je souhaite plein succès et bon vent à Atel-Mali», a-t-il déclaré, avant de lancer solennellement les activités commerciales d’Atel-Mali sous la  marque commerciale de Telecel. Mais Atel-Sa, c’est quoi-même ? Alpha Télécommunication Mali-sa (Atel-sa) est une société anonyme au capital de 2 500 000 000 Fcfa, détentrice de la 3e licence de télécommunications globale au Mali. Atel-sa fait partie du groupe Planor Afrique, fondé par l’investisseur Burkinabé Appollinaire T. Compaoré, 64 ans et qui est présent dans plusieurs secteurs d’activités en Afrique de l’Ouest. Atel-sa opère au Mali sous la marque Telecel et offre des services de téléphonie fixe, mobile et Internet de 3e génération. Atel-sa est au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here