Premiers Jeux Nationaux de la Jeunesse : Un coup d’essai bien réussi pour le Comité National Olympique et Sportif

Démarrés le 24 décembre 2017 en présence de la Première dame Keita Aminata Maiga, marraine de la première édition et du ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne Amadou Koita, les premiers jeux nationaux de la jeunesse se sont clôturés le 30 décembre en présence du président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, Habib Sissoko et du secrétaire général du Ministre des Sports, Seydou Dawa. Organisés par le Comité national olympique et sportif du Mali en vue de raffermir les liens d’amitié, de fraternité et renforcer la cohésion sociale, les premiers jeux nationaux de la jeunesse ont regroupé durant une semaine, plus de huit cent athlètes de toutes les régions du Mali et du District de Bamako.

Pour le président du CNOSM, Habib Sissoko, l’idée des jeux nationaux se fonde sur les sentiments d’appartenance à la même nation, d’en partager les valeurs profondes et d’en défendre  le patrimoine et le territoire. « Au moment où la flamme des jeux va s’éteindre, nous nous réjouissons des résultats sportifs obtenus dans une seule émulation. Nous nous réjouissons d’avoir participé à l’affirmation de la volonté de l’unité nationale. Le sourire des enfants du Mali nous procure beaucoup de bonheur et maintenant que la graine est semée, nous formulons des vœux qu’est dédiée la belle savane du Mali. C’est cela la signification des jeux »,  s’est réjoui le président du Comité olympique  qui  a profité de l’occasion pour adresser ses sincères remerciements au président de la République Ibrahim Boubacar Keita et à la marraine des jeux, Keita Aminata Maiga pour son engagement indéfectible pour la cause de l’olympisme et l’éducation de la jeunesse. Il a remercié les autorités administratives des régions et dirigeants du mouvement olympique et sportif national ainsi que les athlètes et leurs encadreurs pour leur adhésion à l’idéal des jeux qui demeure le rassemblement de la jeunesse par le sport. Pour Seydou Dawa, secrétaire général du Ministère des Sports, l’organisation des premiers jeux nationaux de la jeunesse a été incontestablement un challenge pour le mouvement sportif national, pour les autorités régionales et pour les sportifs eux- mêmes. « Cette première édition  des jeux nationaux en ciblant la frange la plus jeune a été indéniablement un choix résolu, parce que c’est l’âge le mieux indiqué pour inculquer les valeurs culturelles et sportives afin de mieux façonner le citoyen de demain », a-t-il soutenu. Avant d’ajouter qu’au-delà du spectacle, les jeux nationaux sont intégrateurs de notre jeunesse et constituent véritablement le meilleur vecteur des idéaux de paix, de réconciliation nationale, de solidarité et de citoyenneté. Aux termes de ces premiers jeux nationaux de la jeunesse, sur sept disciplines en compétition, Bamako a occupé la première place en remportant dix-neuf médailles d’or, cinq en argent et trois en bronze. Koulikoro s’est classée deuxième avec six médailles d’or, quatre en argent et quatre en bronze. Sikasso a terminé à la troisième place avec trois médailles d’or, six en argent et quatre en bronze. Avec la participation d’environ huit cent soixante-dix athlètes (870) venus de toutes les régions du Mali et du District de Bamako, l’on peut dire que cette première édition des jeux nationaux de la jeunesse a été une véritable réussite pour le comité national olympique et sportif du Mali. Amihidi  Touré

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here