Assemblée d’information de la ‘’plateforme pour le changement’’ : Les clubs de soutien à Moussa Sinko Coulibaly peaufinent les nouvelles orientations

Pour le lancement de leur plateforme le 20 janvier prochain, le stade du 26 mars après leur être octroyé fut ensuite refusé. Sans baisser les bras, les clubs de soutien à Moussa Sinko Coulibaly ont tenu samedi 13 janvier 2018 une assemblée d’information de tous leurs militants dans les locaux du Monway à Kabala.  Cette assemblée réunissait tous les clubs de soutien à Moussa Sinko Coulibaly venus de toutes les communes de Bamako. Leur objectif étant de soutenir la candidature de cet ex-général de l’armée nationale du Mali à l’élection présidentielle de 2018 et aussi à travailler à l’élargissement de leur club sur toute l’étendue du territoire national, les militants n’ont pas tardé à faire remarquer toute leur indignation face au refus de leur accorder le stade du 26 mars, acte dans lequel, ils voient en fin de compte une forme de publicité de leur homme. En effet, ils se disent être finalement satisfaits puisqu’ils ont pu mobiliser une masse aussi importante qu’ils n’en avaient jamais eu.

Après toutes ces explications, le bras droit de Moussa Sinko Coulibaly, un de ses amis d’enfance, Oumar Koné est venu rapporter les paroles de leur président. Dans ses explications, on pouvait retenir leur volonté ferme de mobiliser 10.000 personnes pour le lancement de leur plateforme le 20 janvier prochain. Ce lancement s’effectuera dans toutes les conditions même s’il faut le tenir dans une rue. D’après ses explications, un autre lieu serait déjà trouvé. Il n’a pas daigné à toucher à quelques objectifs de la politique de Moussa Sinko Coulibaly qui se résument entre autres à la lutte contre la corruption, aux inégalités et aux injustices sociales. Le changement social est le maitre mot de leur politique. À cet effet, la question du Nord-Mali ressortait dans ses explications. Une zone qui échappe au Mali devant l’incapacité du peuple malien et de ses dirigeants. Avant de terminer, Moussa Sinko et ses militants prévoient d’aller à la rencontre des chefs de village et de quartier du Mali après le lancement de la plateforme du changement prévu pour le 20 janvier. Les partisans seront informés sur le lieu du lancement d’ici mardi, a-t-il laissé entendre. Fousseni TOGOLA, journaliste-blogueur à Doniblog

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here