Mouvement arc-en-ciel : Soutien sans faille à IBK

Les militants du mouvement patriotique «Arc-en-ciel» (An Ka ben) sont convaincus du fait que le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, aime son pays, le Mali, et qu’il est sur la bonne voie de le sortir de sa crise sécuritaire. Forts de cette conviction, ils ont réaffirmé leurs soutiens à ses actions en faveur du développement du Mali et se mettent en bloc derrière le projet de sa réélection en 2018 dès le 1er tour. A travers cet acte, explique le président du Mouvement, Ismaël Diallo, le Mouvement Arc-en-ciel veut éviter aux Maliens  de regretter la gestion d’IBK après son départ du pouvoir. Car, selon lui, de l’indépendance à nos jours, les Maliens ne font que regretter leurs anciens présidents.

« Nous avons regretté Modibo Kéïta que nous avons battus. Le même scénario s’est produit avec le Général Moussa Traoré. La preuve, aujourd’hui, certains vont jusqu’à lui demander les bénédictions. Plus récent encore, c’est le cas du président Amadou Toumani Touré forcé en exil en 2012. Cinq ans seulement à son retour au Mali, l’on a vu les gens qui l’ont combattu et insulté applaudir pour lui. Il ne faut pas que la même scène se produise avec IBK. Nous pensons que le président Ibrahim Boubacar Keita est sur la bonne voie. Il place l’intérêt supérieur de la nation au-dessus de toute présupposition. Il aspire à la paix, à la démocratie, à l’union nationale, à la cohésion sociale, à la réconciliation et à la bonne gouvernance. Ces qualités lui ont valu le prestigieux prix Nelson Mandela pour la démocratie édition 2016, à l’instar de son homologue du Sénégal, le président Macky Sall », a indiqué Ismaël Diallo, lors de la conférence de presse organisée par le Mouvement à la faveur de sa rentrée politique le 4 janvier 2018 à la Pyramide du souvenir. C’est ce travail que le Mouvement Arc-en-ciel entend engager cette année tout en installant aussi des coordinations communales, régionales dans tout le Mali et à l’étranger. Le Mouvement patriotique Arc-en-ciel est composé de 523 associations et il est présent dans toutes les communes de Bamako, dans toutes les régions et à l’extérieur (Côte d’Ivoire, France, Italie, Espagne). S’agissant des activités prévues pour ce mois de janvier, Youssouf Guindo, Secrétaire général du Mouvement  a annoncé des manifestations sur toute l’étendue du territoire. «Il est prévu l’organisation d’une campagne de sensibilisation pour la non-violence en milieu scolaire et universitaire, des modules de formation en entreprenariat, des journées de salubrité. Nous comptons aussi organiser des séries de consultations auprès de certaines autorités coutumières et politiques, et initier le prix Ibrahim Boubacar Keita pour la paix», a-t-il détaillé. Youssouf Z Kéïta

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here