Présentation de vœux au chef de l’état : IBK promet de corriger les insuffisances de la presse

La presse  dans son ensemble a répondu présent à la présentation de vœux de nouvel an au palais présidentiel. Pour cette année, les hommes de média sont montés à Koulouba avec une panoplie de doléances adressées au président de la République. Devenue une tradition, la présentation de vœux de nouvel an de la presse a regroupé plusieurs patrons de presse et les deux organes de régulation de l’espace médiatique. Il s’agit du Comité de l’égal accès aux médias de l’Etat et la Haute autorité de la communication. Pour cette année,  les hommes de média ont eu à adresser une panoplie de doléances au chef de l’Etat.

“Jusqu’en 2013, la Maison de la presse recevait annuellement un appui financier de la présidence de la République. Cette aide a cessé, nous comptons sur vous pour la rétablir. L’aide publique aux médias qui est de 300 millions de F CFA, reste loin derrière les pays comme le Burkina Faso, le Niger et le Sénégal dont l’aide public aux médias avoisine le milliard. Nous comptons sur vous pour rattraper notre retard. Nous comptons sur votre appui pour améliorer la pratique de la presse au Mali. Toujours dans la dynamique de l’amélioration de l’environnement économique des médias, nous sollicitons la mise en place d’un fond d’appui aux médias privés comme dans tous les pays de l’espace Uémoa. A propos de l’accès à l’information, nous demandons le libre accès aux médias privés lors des cérémonies organisées par la présidence de la République, ce privilège n’est accordé qu’aux médias publics. Nous serons également heureux que des fonds publics ne soient plus détournés vers des médias étrangers dont les pages sont facturées à des millions de F CFA”, a souhaité le 2e vice-président de la Maison de la presse, Alexis Kalambry. En réponse aux représentants de la presse, le président de la République a promis de mettre le paquet. “C’est un métier exigeant, très beau. Nous allons mettre tout en œuvre pour que la presse malienne se hisse sur le plan international. Beaucoup d’efforts ont été faits, et cela sera une continuité pour maintenir la cadence. Les insuffisances seront corrigées pour l’amélioration de la presse malienne”, a déclaré le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Moctar Dramane Koné, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here