Dr Hamadoun Touré à propos de la présidentielle de juillet 2018 : « Je préfère gagner cette élection avec la vérité rien que la vérité»

L’association Alliance Kayira a lancé le 30 décembre 2017 ses activités à l’hôtel Sofitel de l’Amitié au cours d’un dîner gala. C’était en présence de son candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018, Dr Hamadoun Touré et de nombreux invités dont Choguel Kokalla Maïga, Jeamille Bittar, les députés élus à Ténenkou et Nara, Amadou Cissé et Niamé Kéïta et, l’ancien député Moussa Diawara. Pour le Président de l’Alliance Kayira, Moussa Bocar Diarra, « le plus urgent est d’arrêter cette descente aux enfers et cet enlisement inexorable auquel est en proie notre pays et qui plonge chaque jour chacun de nous dans le désespoir ». L’alliance Kayira, a expliqué son président, est une offre politique qui mettra tout en œuvre pour endiguer ce péril entretenu par un système corrompu et irrespectueux du peuple qu’il s’évertue à infantiliser par des incantations stériles et démagogiques. « Kayira se veut un creuset où les maliens et les maliennes de toutes les ethnies, de toutes les confessions, de toutes les professions, de toutes les régions, de toutes les appartenances politiques, se retrouvent pour recréer la confiance, planter et entretenir les germes de l’espoir et de l’espérance. Notre pays a besoin d’une reprise en mains et d’un leadership de type nouveau, compétent, patriote et vertueux », a fait savoir Moussa Bocar Diarra. Kayira, selon son président, a décidé de soutenir la candidature à l’élection présidentielle de 2018 de Dr Hamadoun Touré, un homme aux qualités exceptionnelles qui remplit les critères les plus pertinents pour les fonctions de leader dont notre pays a besoin pour se réhabiliter et s’assumer dans l’honneur. « Dr Hamadoun Touré est un homme compétent, neuf et propre », a-t-il affirmé en reconnaissant que le seul défi à surmonter pour son sacre est de le faire connaître de tous les maliens. Le président de l’Alliance Kayira met en avant la virginité politique de son candidat qui n’a aucune connexion avec les partis politiques. Au nom de l’Alliance, Moussa Bocar Diarra souhaite que la classe politique s’engage très rapidement dans la mise en place d’une entente patriotique pour imposer par des moyens démocratiques l’alternance politique dès la prochaine présidentielle. Cette entente, a-t-il détaillé, sera axée autour des exigences, entre autres, la tenue des élections générales de 2018 à bonne date, l’opposition à toutes tentatives de cheminement vers une inconnue constitutionnelle et le rejet de toute idée de transition, l’audit dès à présent du fichier électoral et l’état des lieux des cartes NINA. Dans son grand oral, Dr Hamadoun Touré a fait un tour d’horizon de la situation actuelle du pays. « Ma candidature, a-t-il souligné, aurait été impossible si la gouvernance avait répondu aux attentes du peuple ». Pour lui, le peuple malien a besoin d’un nouveau leadership. Ce soir, a précisé l’orateur, commence un nouveau combat. Dr Hamadoun Touré promet d’aller à la rencontre des maliens dans les jours à venir. « Je préfère gagner cette élection avec la vérité, rien que la vérité », a-t-il lancé. Le candidat de l’Alliance Kayira a fait savoir que son programme ‘’une vision pour le Mali, un contrat avec le peuple’’ contient des propositions concrètes sur la justice sociale, l’éducation, la santé, l’emploi, l’alimentation, le défi énergétique, l’industrialisation pour chaque région, les ressources naturelles, la question sécuritaire, etc. « Je veux rêver grand pour le peuple», a-t-il affirmé. Dans leurs témoignages, Sékou Fofana, un malien de la diaspora et Madiarra Koné de la société civile ont appelé à la mobilisation autour de Dr Hamadoun Touré, un homme capable de sauver le Mali grâce à son intégrité morale et son sens élevé de la responsabilité. L’animation de cette soirée était assurée par l’Ensemble Instrumental du Mali. Chiaka Doumbia

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here