Dramane Dembélé à propos des élections présidentielles de 2018 : « l’ADEMA aura son candidat, et les esprits fertiles qui veulent autre chose ne marcheront pas »

C’est le propos de Dramane Dembélé candidat aux élections présidentielles de 2018 ce samedi 20 janvier à la maison de la presse de Bamako lors de la cérémonie de la dédicace de son livre « Un nouveau pacte social solidaire ». Et il annonce un grand meeting populaire prévu pour ce 21 janvier au palais de la culture. L’occasion était bonne pour Dramane Dembélé de faire part de sa candidature en 2018. Selon Dramane Dembélé, l’ADEMA PASJ a toujours œuvré pour l’émergence de ce pays avec des textes clairs comme l’eau de roche. Le parti ADEMA PASJ présentera forcement un candidat à la présidentielle de 2018. « Nous avons amené des gens à Koulouba pourquoi pas nous même en 2018. Pour moi, il s’agit de se battre pour être au pouvoir », lance Dramane Dembélé qui ne manque pas de tacler ses camarades adémistes dans le gouvernement sans citer de noms. l’ ancien ministre de l’habitat tape fort en martelant ainsi. « L’Adema aura son candidat. Les esprits fertiles qui veulent autre chose ne marcherons pas », martèle-t-il. Poursuivant son intervention, il ajoute que ceux qui pensent que d’être dans le gouvernement, est un argument à ne pas présenter une candidature se trompe. Par ailleurs Dramane Dembélé » soutient que si la candidature de Diouncounda Traoré se confirme il va renoncer à sa candidature. « Je renoncerai tout simplement à ma candidature si Dioncounda Traoré est candidat », déclare –t-il. Dans le cas contraire Dramane Dembélé est catégorique qu’il maintiendra sa candidature aux élections présidentielle de 2018. En reprenant un adage d’un vieux « il est plus facile de connaitre la religion que le parti de l’ADEMA » rétorque-t-il. En ce qui concerne son livre intitulé un nouveau pacte social solidaire(NPSS) Dramane Dembélé pense que le Mali est la finalité de toutes nos hypothèses. Un slogan de son livre. Un livre de 48 pages dans un format 2.5 c'est-à-dire petit format. Le livre comprend six chapitres appelés « chantiers ». Il s’agit du chantier de l’éducation et de l’emploi ; de la défense et de la sécurité ; de la création de richesse ; de la gouvernance territoriale ; de la culture et de la santé ; de l’intégration et de la diaspora. En résumé, l’auteur parle d’un nouveau pacte social solidaire en mettant l’homme au cœur des politiques publiques. M L Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here