Mali : une nouvelle mine s’ouvre en février

La nouvelle mine d’or de Fekola, dans l’ouest du Mali, ouvre ses portes le 3 février prochain et permettra au Mali de conforter sa place de 3ème producteur d’or africain. Le ministre des Mines Tiémoko Sangaré et les responsables de cette nouvelle mine ont effectué une visite sur les lieux lundi, en prélude au démarrage des activités de cette unité appartenant à la société B2GOLD. « Je suis rassuré après avoir visité les installations. Tout est fin prêt pour accueillir l’inauguration, « a déclaré le ministre des mines qui a ajouté que cette mine permettra au Mali de conforter sa position de 3ème producteur africain d’or en Afrique, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana. Ça nous permet de nous rapprocher du Ghana, mais pas de l’atteindre. Contrairement à tout ce qui se dit, le Mali est bien le 3ème producteur d’or en Afrique », a-t-il dit. L’Etat malien est actionnaire à 20% de la nouvelle mine. Parlant la capacité de Fékola, le président du groupe B2GOLD Mali, Mamadou Diarra, a déclaré : « avec une durée de vie de 12 ans, la mine devrait produire annuellement 350 000 onces sur les 7 premières années, soit 11 tonnes d’or et 250 000 onces sur les cinq ans qui suivront. » Un millier de personnes dont 70% de Maliens travailleront dans cette mine dans la région de Kayes dans l’ouest du Mal. Fékola s’ajoute à la dizaine de mine d’or en activité au Mali qui produisent officiellement en moyenne 50 tonnes d’or par an. AD/od/APA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here