Renforcement des forces de défense et de sécurité : Le ministre Tiènan Coulibaly promet le recrutement de 5000 éléments dans les différents corps en 2018

Dans le cadre du renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité, le Ministère de la Défense et des Anciens combattants, sous la houlette du ministre Tiènan Coulibaly, procédera au recrutement de 5000 éléments dans les différents corps militaires cette année. Selon des sources militaires, ce recrutement massif vise à reconstituer l’armée nationale. Pour ce faire, les candidats doivent répondre à des critères fondés sur l’aptitude physique et morale. Mais surtout, l’engagement individuel et le patriotisme. Pour moraliser ce recrutement, le département a pris des mesures pour mettre le processus à l’abri de toutes les interventions et pratiques inacceptables dans le choix des hommes et des femmes qui auront la responsabilité de défendre la nation. Ces mesures décidées par le commandement militaire portent sur la décentralisation du recrutement pour une participation effective de tous. Pour ce faire, le département en charge de la Défense invite tous les acteurs à s’inscrire dans cette dynamique qui contribuera à redonner confiance à l’institution militaire et à rassurer les populations quant à la volonté et la capacité des Famas à sécuriser et à défendre l’intégrité territoriale. Le dépôt des dossiers de candidatures débutera le vendredi 26 janvier prochain et sera clôturé le vendredi 9 février 2018. Le dépôt des dossiers se fera tous les jours ouvrables de 7h 30 à 12h 30 et de 13h 30 à 16h 30 dans les centres régionaux de recrutement ouverts à Bamako et dans les capitales régionales. Pour le District de Bamako, les dossiers seront déposés à la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées. Pour la région de Kayes, les candidats déposeront leurs dossiers au camp militaire Mohamed Lamine Dramé. Les candidats de la région de Koulikoro, peuvent acheminer leurs dossiers au centre d’instruction Boubacar Sada Sy. Pour la région de Sikasso, les dossiers seront reçus au camp militaire Tièba Traoré, pour Ségou, c’est le camp militaire Ahmadou Sékou Tall qui a été choisi et pour Mopti, les dossiers seront reçus à la base aérienne de Sévaré. Pour les régions de Tombouctou et de Taoudéni, les dossiers seront déposés au camp militaire Cheick Sidi Békaye Kounta et au camp Firhoun Ag El-Ansar pour les régions de Gao, Kidal et Ménaka Ces recrutements concernent les corps de l’armée de Terre, de l’armée de l’Air, de la Garde Nationale, de la Gendarmerie Nationale, de la Direction du Génie Militaire, de la Direction des Transmissions et de Télécommunication des Armées, de la Direction Centrale des Services de Santé des Armées, de la Direction du Matériel, des Hydrocarbures et des Transports des Armées. Les candidats doivent être âgés de 18 à 22 ans au 31 décembre 2017, être de nationalité malienne et être célibataire sans enfant. Les candidats doivent subir une enquête de moralité, jouir de leurs droits civiques et être aptes au service militaire. Les dossiers fournis par les candidats doivent comporter une demande manuscrite timbrée à 200 FCFA adressée au chef d’état-major général des armées ou au directeur de service selon le choix du candidat. En plus, deux photos d’identité, une copie conforme de la carte NINA ou le récépissé d’enrôlement au RAVEC, un extrait du casier judiciaire datant de moins de trois mois, un certificat d’aptitude médicale délivré par un médecin civil au format indiqué par la Direction Centrale du Service de Santé des Armées. Mais aussi, une déclaration de célibataire sans enfant (formulaire à retirer dans les bureaux et centres de recrutement) et une attestation de nationalité malienne (formulaire à retirer dans les bureaux et centres de recrutement). Moussa Sékou Diaby Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here