CAFO : Le siège national pris en otage !

Depuis son élection, le nouveau bureau Exécutif de la coordination des associations féminines et ONG (CAFO) n’arrive pas à accéder au siège de leur organisation. Un groupe soutenu par l’actuelle Ministre de la promotion est responsable de cette situation. Madame KEITA Fatoumata Sissoko et ses camarades proches de l’actuelle Ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille Oumou TOURE sont déterminés à saboter les actions du nouveau bureau de la CAFO. Elles empêchent depuis bientôt un mois le bureau Exécutif National élu à travailler dans les locaux de la faitière. Lors de la dernière réunion Fanta Damba a failli étrangler la secrétaire générale élu Madame SANGARE Nana Coulibaly. Depuis le deuxième arrondissement a fermé les locaux. Selon des sources concordantes, le bureau autoproclamé de Madame Keita Fatoumata SISSOKO continue de s’y rendre en catimini. Celle qui s’est autoproclamée présidente par intérim s’avère être à la fois illégitime et illégale. En effet elle est à la retraite depuis plus de cinq ans, ancienne syndicaliste à la Banque pour le Développement du Mali (BDM).Sachant cela comment peut elle encore représentée la Commission Nationale des Femmes Travailleuses de l’UNTM au sein de la CAFO ? A titre de rappel c’est le 26 juin 2017 que la ministre de la promotion de la femme de l’Enfant et de la Famille Oumou TOURE a nommé par procuration contrairement aux textes de la CAFO Madame KEITA Présidente par intérim de la CAFO. Un statut encore non prévu par les textes. I.B 124 le panaf

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here