Le Ministre des Sports à Koulikoro pour la réussite du CONOR : Le Nianan et le CSD apportent leur soutien indéfectible dans le respect des textes

Après les terrains du Djoliba, du Stade malien de Bamako, de l’As Réal, de Mahamahira de Kati, le Ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé a pris le 23 janvier 2018 son bâton de pèlerin pour se rendre visite à deux clubs phares du Mali: l’AS Nianan de Koulikoro et le CS Duguwolofila (tous deux clubs de la deuxième région.)

Accompagné pour la circonstance par une forte délégation, le ministre a été accueilli au stade Diarra H par les autorités politiques, administratives, coutumières religieuses chasseurs, de la région dont le Gouverneur de Koulikoro, El Hadji Sékou Coulibaly, Banou Makadji, président de la ligue de football de Koulikoro non moins président de l’AS Nianan, M’Pa Sylla, président du CS Duguwolofila, les supporters. Comme partout où il est passé, Me Jean Claude Sidibé, a adressé le même message de paix, de cohésion, d’entente entre les acteurs du football malien pour que la crise que travers notre sport roi depuis trois ans, finisse pour de bon. Afin de permettre à nos enfants de jouer, de finir d’être pris en otage à cause des querelles personnelles, de problème de place, d’être président, etc. «Je suis venus vous dire, de m’aider faire en sorte que la crise de notre football prenne fin. Vous dire de faire en sorte que le Comité de normalisation installé par la FIFA puisse avoir votre accompagnement, soutien, pour qu’il réussisse dans sa mission qu’est entre autres, de régler les problèmes de collège électoral. Afin d’aller à l’élection du président de la Fédération. Ayons confiance au Conor, laissons le faire son travail dans la transparence, dans l’indépendance totale. Cette crise n’a que trop durée, laissons le Conor travailler vite pour passer à autre chose, pour que nos enfants jouent. Même la guerre se termine par les négociations, le dialogue», a déclaré à l’intention des Koulikorois le ministre des sports. Et d’jouter, j’ai commencé à avoir de l’espoir de la part des deux camps opposés. A leur tour Banou Makadji et M’Pa Sylla, ont accordé le soutien total du Nianan et du CSD pour la sortie de crise. « Mais dans le respect des textes», ont-ils dit. «Sans la paix, rien ne peut se faire. Vous voyez monsieur le ministre ce gazon de Koulikoro a été réalisé à 380 millions de FCFA grâce à notre partenariat avec la Fifa. Le centre technique de Koulikoro aussi où se trouve l’EUTM depuis plus de cinq ans a été réalisé à plus de 570 millions de FCFA par la FIFA. Tout ça parce qu’il n’y avait pas de problème, le football se faisait, tout le monde parlait d’une même voix. Il est temps de penser à la paix pour faire développer notre football. Mais dans cette situation, tout nous échappera», dit Banou. Le ministre a annoncé, à l’occasion, la détermination du président IBK à trouver une issue heureuse et définitive à cette crise. Pour preuve, a-t-il dit, il a remis 100 millions de FCFA pour les quatre clubs du Mali engagés en compétition africaine (ligue des champions pour le Stade malien de Bamako et l’As Réal de Bamako) et coupe de Caf (pour le Djoliba AC et les Onze créateurs de Niaréla). Sur les 100 millions, précise Jean Claude Sidibé, chacun de ces clubs recevra 15 millions de FCFA (soit en tout 60 millions de Fcfa) pour sa préparation. Et les 40 millions restants sont pour le département pour les aider dans leurs campagnes. Hadama B. Fofana

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here