Sécurité Alimentaire: Les gestionnaires de stocks de l’OPAM outillés

La maîtrise du Système d’information comptable et commercial (SICC) est indispensable pour une gestion optimale des stocks de céréales. En vue de s’approprier cet important outil de lutte contre l’insécurité alimentaire, les gestionnaires de stocks de l’Office des produits agricoles du Mali (OPAM) suivent, depuis le lundi 22 janvier 2018, une session de formation de 10 jours, animée par « West African Consulting Group ». Ce groupe est composé de bureaux d’études/conseils spécialisés en la matière. La cérémonie d’ouverture était présidée à l’OPAM par Oumar Ibrahim Touré, commissaire à la Sécurité alimentaire, en présence du président directeur général de l’OPAM et du représentant de la Cellule de l’ordonnateur national du FED (CONFED), respectivement Youssouf Maïga et Ibrahim Aya Maïga. Depuis juin 2014, notre pays s’est lancé dans un processus de réforme structurelle visant à renforcer le dispositif national de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cette formation en faveur des agents de l’OPAM qui demeure un maillon essentiel du dispositif, leur assurera une meilleure maîtrise des outils de gestion des stocks. Selon Oumar Ibrahim Touré, elle permet également de les former aux méthodes de contrôle de qualité des céréales et d’entreposage des stocks. Toute chose qui conduira à un rapprochement entre le stock physique et le stock théorique dégagé par les documents SICC. Rappelons que l’OPAM a une mission de service public à travers la gestion efficiente du stock national de sécurité (SNS), du stock d’intervention de l’Etat (SIE), ainsi que la gestion des aides et dons alimentaires. Au plan commercial, ses missions sont définies par les textes en vigueur et le contrat plan Etat/OPAM. Outre les effets favorables cités dessus, cette session de formation prodiguera aux bénéficiaires des notions sur les bonnes pratiques et procédures de gestion pour une meilleure conservation des céréales destinées aux populations, les plus vulnérables. Le PDG de l’OPAM, Youssouf Maïga, a exhorté les bénéficiaires à une meilleure appropriation de la formation. Cette opportunité contribue indéniablement à l’amélioration des performances de son organisme explique le patron de l’OPAM, M. Maïga. Il faut préciser que la formation a été financée par la délégation de l’Union européenne au Mali, à travers Devis programme de renforcement du dispositif national de sécurité alimentaire. Mamadou DOLO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here