Unité de traitement de déchets d’orpaillage : L’entreprise Golden Group (GUP) s’investit au Mali avec un portefeuille de 5 500 000 000 FCFA

L’hôtel Sofitel a abrité le vendredi 26 janvier 2018, la cérémonie de signature de convention d’établissement entre le gouvernement du Mali et l’entreprise Golden United Group(GUP). Une entreprise qui va s’investir dans le traitement des déchets de l’orpaillage traditionnel avec un portefeuille de près de 5 500 000 000 FCFA.

Le ministre du développement industriel Mohamed Aly Ag Ibrahim a apposé sa signature à celle du représentant de l’entreprise Golden Groupe pour l’établissement de cette dernière au Mali dans le traitement des déchets de l’orpaillage traditionnel.

La convention détermine les conditions générales, économiques, financières, fiscales et sociales dans lesquelles Golden Group procédera à travers la société Lana-Sa à l’installation effective au Mali d’une ou plusieurs unités de traitement des déchets de l’orpaillage traditionnel.

Dans son intervention le ministre Mohamed ag Ibrahim, a salué le projet qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la politique de développement industriel du Mali. Tout en ajoutant que le projet de traitement des déchets de l’orpaillage est une première au Mali, une innovation technologique apportée par des partenaires crédibles qui vient booster l’ accélération de l’industrialisation du Mali sans oublier que l’installation de l’ infrastructure va permettre des créations d’emplois près de 250 emplois directs et plus de 1000 emplois indirects selon ses réalisateurs .

Le projet de Golden Groupe porte précisément sur l’implantation de l’ unité de traitement de déchets d’orpaillage en vue d’extraire l’or et d’autres produits dans le cercle de Kéniéba, sa réalisation est estimée à un coût d’environ cinq milliards cinq cent millions. Et il est présenté comme une technologie innovante et performante qui respecte l’environnement avec l’optique de valoriser les matières premières locales et promouvoir l’emploi et réduire du coût la pauvreté.

En effet, comme l’a indiqué le ministre du développement industriel, cette signature de convention fait suite à un processus fructueux entre les deux parties prenantes à savoir la signature du protocole d’ accord conclu à Bamako le 13 novembre 2017 entre la partie malienne et l’entreprise et le séjour d’ une délégation malienne au Soudan du 26 au 30 novembres 2018 comprenant des agents des ministères du développement industriel, de l’assainissement et l’environnement et celui des Mines pour évaluer la teneur dudit projet pour le Mali.

Mohamed Hassane Ahmed Mohamed, le représentant de l’entreprise Golden Group quant à lui signifier sa gratitude aux autorités malienne, loué l’aboutissement du processus et présenté son entreprise. Qui à ses dires, a une longue expérience au Soudan avec ses investissements dans l’industrie, l’alimentation et l’agroalimentaire.

L’entreprise Golden Group est déjà implantée en Ethiopie, en Mauritanie et au Tchad et elle compte s’implanter également au Sénégal et au Niger selon son représentant, Ahmed Mohamed.

A noter que c’est le cabinet Chinguity Law Firm, représenté par Boumiya Hamoud Maham qui a eu piloté ce processus de signature de convention entre la République du Mali et l’entreprise Golden Group.

Khadydiatou Sanogo/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here