Mode : Mariah Bocoum sublime le tissu malien

192
Sœur aînée de la chanteuse Inna Modja, Mariah Bocoum se démarque avec sa griffe Péchés mignons, consacrée aux textiles et aux cultures de son pays. Mariah Bocoum est un peu la styliste qui pioche dans ce que le terreau culturel de son pays natal a de sacré. Ainsi, elle confectionne ses modèles à partir de tissus en cotonnade teintée, exclusivement malienne, produit d’un travail artisanal des plus fins. « Je ne suis pas forcément contre l’usage du wax, que j’utilisais beaucoup à une époque, mais je tiens désormais à participer au développement économique de mon pays. L’artisanat malien est négligé et méprisé. Il faut changer la donne. » La jeune femme est connue pour habiller sa sœur, Inna Modja, à l’occasion de ses concerts, ses tournages et ses séances photo (ce qui lui a valu d’être mentionnée dans des magazines comme Elle ou Cosmopolitan). Née à Bamako, d’une mère guinéenne sage-femme et d’un père malien diplomate, cette artisane a passé son adolescence à voyager en Afrique de l’Ouest et à défiler pour le styliste Chris Seydou, son mentor et son idole, décédé en 1994. « À 17 ans, j’étais l’une de ses égéries au Mali. Il m’a fait découvrir et aimer le textile malien. Je pense au bogolan, qu’il a été le premier à promouvoir à l’international. » Lire la suite sur http://www.jeuneafrique.com/mag/519464/culture/mode-mariah-bocoum-sublim...
Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here