L’ADEMA et la présidentielle de 2018 : Le flou artistique dans la ruche

24
Le parti Alliance Démocratique du Mali (Adema) parti africain pour la solidarité et la justice n’a toujours pas tranché la question de son éventuelle candidature à la présidentielle de 2018. En rencontrant la presse, le samedi dernier, le président du parti Tiémoko Sangaré a laissé le dilemme intact. Il a affirmé que son parti a deux options sur la table. La première consisterait à présenté un candidat issu des rangs du parti et même de pouvoir leur assurer une victoire. La seconde est de soutenir un candidat d’un grand regroupement de partis. Il assure qu’il revient au Comité exécutif de trancher la question. Ces propositions, l’on se rappelle, ont été faites par la commission dite « Moustaph Dicko » constituée à cet effet. Des observateurs accusent les dirigeants du parti de ne pas vouloir présenter un candidat contre le président de la République actuel. Même des militants partagent cet avis. De plus en plus des voix s’élèvent au sein de la ruche pour demander à la direction du parti de trancher. Un collectif dénommé ‘’SOS Adema’’ a même vu le jour. Déjà dans ce parti trois candidats potentiels se dégagent. Il s’agit de Dramane Dembélé qui ne cache plus sa volonté de briguer la magistrature suprême une seconde fois sous les couleurs du parti. De Kalfa Sanogo qui fut l’un des premier à se déclaré partant avec ou sans son parti. Même s’il priorise la première option. Le troisième ne s’est pas encore déclaré mais, des sources proches de lui, l’annoncent partant. Sauront-ils, éviter une énième cassure du parti ? Rien n’est moins sûr. En attendant, c’est le mirage, la boule de gomme et le flou artistique. A 5 mois de la date fatique de la présidentielle, rien n’est décidé au sein de la ruche et les nerfs sont à rude épreuve. Encore une occasion ratée. Hamadoun KARA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here