Ambassade des Etats-Unis au Mali

37
Bamako, Mali, le 30 janvier 2018 Déclaration officielle sur les attentats terroristes survenus entre le 25 et le 28 janvier 2018 contre des civils et les Forces Armées Maliennes (FAMa) Le 29 janvier 2018 - Les Etats-Unis condamnent fermement l'attentat barbare qui a tué 26 civils maliens et burkinabés, dont des femmes et des enfants, le 25 janvier, ainsi que les attaques déplorables contre les FAMa dans le centre et le nord du Mali les 27et 28 janvier 2018. L'Ambassadeur des États-Unis, Paul Folmsbee, a déclaré: « Le peuple américain présente ses sincères condoléances à ceux qui ont perdu leurs proches et souhaite prompt rétablissement aux blessés. » L'Ambassadeur Folmsbee a aussi exprimé la solidarité américaine avec le peuple malien et les FAMa, et a exhorté tous les partenaires locaux et internationaux à soutenir les gouvernements du Mali et du Burkina Faso pour arrêter et traduire en justice les auteurs et les commanditaires de ces actes répréhensibles. « Les Etats-Unis soutiennent ses amis maliens dans leur détermination de s’unir pour créer la stabilité, la paix et trouver un terrain d'entente dans ce beau pays. Les États-Unis restent inspirés par la résilience du peuple malien et nous nous tenons aux cotés de tous les pays du G-5 Sahel pour avancer la paix et la sécurité dans la région. » Les déclarations de l'Ambassadeur Folmsbee font suite à la récente visite du Général Thomas D. Waldhauser, Chef du Commandement Militaire des États-Unis d'Amérique pour l'Afrique (AFRICOM), qui a rencontré le président malien Ibrahim Boubacar Keita et des hauts responsables du Ministère de la Défense malienne le 23 janvier 2018. Cette visite du Général Waldhauser traduit l’engagement des Etats-Unis à appuyer le Mali dans sa lutte contre le terrorisme. Au cours de ses rencontres, le Général Waldhauser a réitéré le soutien continu du Ministère américain de la Défense au gouvernement malien. L'Ambassadeur Folmsbee et le Général Waldhauser saluent les efforts déployés au Mali et dans la région, notamment par le développement d'une force conjointe du G5 Sahel, et encouragent de nouveaux progrès à cet égard. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here