Soumaila Cissé: « Pour sauver le Mali, il faut organiser les élections à venir pour que le président sortant sorte… »

31
Soumaila Cissé: « Pour sauver le Mali, il faut organiser les élections à venir pour que le président sortant sorte… » La salle de conférence de la maison de la presse a abrité ce mardi 30 janvier 2018 la présentation de vœux de nouvel an de l’honorable Soumaila Cissé, président de l’URD non moins chef de file de l’opposition démocratique et républicaine. L’occasion pour lui de se prononcer sur beaucoup de sujets d’actualités de notre pays dont la menace contre la liberté d’expression , la gestion chaotique du pays, la tenue des élections prochaines, la suspension du maire de la commune VI… A l’entame de ses propos, l’honorable Cissé a, en son nom propre et au nom de son parti, souhaité les vœux de bonheur, de prospérité et du succès professionnel aux journalistes Maliens. Il a rappelé les dangers auxquels les journalistes sont victimes avant de laisser entendre que lui et son parti ont toujours soutenu et soutiendrons les hommes de medias. « Je ne cesserai jamais de rappeler que l’URD est disposée à approfondir et à appliquer toutes les initiatives visant à protéger les journalistes », a-t-il déclaré. Pour lui, la liberté d’expression, facteur de renforcement de la démocratie, doit être entretenue. « La liberté d’expression chèrement acquise doit être jalousement entretenue pour le confort de notre démocratie », a renchéri le chef de file de l’opposition malienne. Le député de Niafunké a, par la suite, invité les autorités compétentes maliennes à faire la lumière sur la disparition du Journaliste Birama Touré du ‘’sphinx’’. Soumaila Cissé a invité les journalistes à jouer leur rôle de 4ème pouvoir. « Continuez à dénoncer les dérives insupportables d’un régime à l’agonie ! Continuez à interpeller l’opinion publique malienne et internationale ! En un mot, continuez à jouer pleinement votre rôle de 4ème pouvoir … », a-t-il encouragé. Par ailleurs, le président de l’Union pour la République et la démocratie a dénoncé avec la dernière énergie l’incapacité du pouvoir en place à résoudre les problèmes des Maliens. Sur le plan sécuritaire, l’honorable Soumaila Cissé affirme que le régime en place n’a su apporter aucune amélioration. S’agissant de la tenue des élections générales à venir, l’honorable Cissé affirme qu’elle est plus que nécessaire car la survie du Mali en dépend. Aux dires de Soumaila Cissé, le régime en place doit obligatoirement organiser ces élections et de la manières la plus transparente . «Le régime sortant est dans l’obligation d’organiser des élections libres et transparentes sous peine de prendre la responsabilité historique de laisser le pays plonger dans le chaos », a exigé le président de l’URD. Après 5 ans d’échec, continue-t-il, les Maliens doivent pouvoir choisir et se prononcer. Pour le chef de file de l’opposition, la transparence des élections est liée à l’audit indépendant du fichier électoral. Donc, il a invité le gouvernement à faire l’audit indépendant de ce fichier. Pour le député de Niafunké, organiser les élections à venir et faire partir IBK , c’est sauver le Mali. « Pour sauver le Mali, il faut organiser les élections à venir pour que le président sortant sorte car il a complétement échoué et sur tous les plans», a-t-il laissé entendre. L’honorable Soumaila Cissé ne s’est pas tu sur le sujet de la suspension du maire URD de la commune VI du district de Bamako. Selon lui, la seule raison de la suspension de Alou Coulibaly est le fait qu’il a autorisé l’ex général Moussa Sinko Coulibaly à organiser le lancement de son mouvement dans sa commune. « Les raisons de la suspension du maire de la commune VI sont liées au fait que ce dernier a autorisé Moussa Sinko Coulibaly à faire le lancement de son mouvement dans sa commune. », a-t-il déploré. Par rapport à la menace du président de la république de retirer les 500 millions de l’opposition, l’honorable Cissé lui a invité à savoir que l’opposition est dans son rôle de dénoncer les dérives de la gouvernance actuelle et ne peut pas être intimidée. Boureima Guindo Source : aBamako aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here