Table ronde sur le secteur de la santé: Gouvernance, offre du service et financements au centre des discussions

86
Après les assises du secteur de l’éducation en novembre dernier, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, a ouvert, lundi 29 janvier 2018, au Palais de la culture Amadou Hampathé Bâ, les travaux des assises de la table ronde sur le secteur de la santé, du développement social et la promotion de la femme. En présence du président du Haut conseil des collectivités, de plusieurs ministres, de la représentante du groupe des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé au Mali, Mme Josiane Yaguibou (représentante résidente de l’UNFPA au Mali) de la représentante du Maire de la CV, Mme Katilé Adiaratou Sènè, des acteurs de la santé Mali. Cette table ronde est organisée par la primature en collaboration avec les ministères de la Santé et de l’Hygiène publique, de la Solidarité et de l’Action humanitaire, de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, indique le coordinateur général des assises sociales, Pr Doulaye Konaté. L’évènement découle de la Déclaration de politique générale (DPG) de juin 2017 qui est une composante des conférences sociales. Il procède de la volonté du gouvernement malien d’œuvrer à l’apaisement du climat social qui avait été dégradée en 2017 avec des grèves dans plusieurs secteurs, notamment celui de la santé. «Chose qui était due au déficit de dialogue sociale, d’effritement de confiance entre certains partenaires sociaux et l’Etat», dit-il. Ces réflexions sont donc, explique le Pr. Doulaye Konaté, pour anticiper sur les conflits sociaux, discuter, faire des propositions durables pour le bien être des populations et du Mali. Il s’agit ici, ajoute le chef du gouvernement, Soumeylou Boubèye Maiga, d’identifier les pistes de solution aux problèmes menaçant le climat social. Et le Premier ministre de saluer la tenue desdites assises qui contribueront à renforcer le dialogue social. Par ailleurs, il a rassuré que le gouvernement mettra à la disposition du secteur de la santé cinq milliards de nos francs pour améliorer le plateau technique et la qualité des services dans nos hôpitaux et centres de santé. Selon lui, cet appui capitalisera les acquis passés, renforcera la dynamique de dialogue dans les différents secteurs. Ladite table ronde sera axée sur trois axes : gouvernance du secteur, l’offre du service, les financements. «Aucun exercice aujourd’hui visant à renforcer la cohésion sociale, n’est de trop », clame le coordinateur général des assises, Pr Doulaye Konaté. Pour Mme Katilé Adiaratou Sènè, cette table ronde témoigne de l’engagement du gouvernement à garantir à chaque citoyen l’offre de service par la qualité des soins de santé. La représentante des PTF, du secteur de la santé au Mali, Mme Josiane Yaguibou, a salué la tenue de ces concertations qui va dans le sens de l’amélioration des conditions de santé des populations. Les PTF, dit-elle se focaliseront sur des priorités comme : la qualité et la répartition équitables des ressources humaines en santé pour une fonctionnalité pérenne des services ; l’utilisation efficace et efficiente des ressources mobilisées et enfin la prise en charge intégrée de la malnutrition. Les assises dureront trois jours (29, 30 et 31 janvier 2018). Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here