Tournoi Conor: Un vent nouveau souffle sur le Football malien

44
Le tournoi du Comité de Normalisation du football malien (Conor) afin de permettre au quatre représentants maliens engagés en compétitions africaines des clubs d’aiguiser leurs armes a débuté le Dimanche 28 Janvier 2018 au Stade Modibo Keita devant le ministre des Sports Me Jean Claude Sidibé, en présence de la présidente du Conor Mme Dao Fatoumata Guindo et ses membres ainsi qu’un nombreux public nostalgique de football. Initié par le Comité de Normalisation du Football malien embourbé dans la une grave crise depuis plus de 4 ans, ce tournoi du Conor est un vent nouveau qui souffle sur le football malien, un vent emportant sur son passage les moult conséquences de la crise. Un vent permettant de réconcilier les cœurs et les esprits des dirigeants et des supporters enfin un vent pour mieux affuter les armes des équipes maliennes devant défendre les couleurs du pays lors des compétitions africaines des clubs. Ce tournoi a permis aux joueurs maliens de fouler les pelouses du Stade Modibo Keita et aux supporters de prendre place dans les gradins dont l’accès leur était interdit depuis des mois et dont ils voulaient retrouver pour savourer les performances de leurs clubs. Après le coup d’envoi symbolique du ministre des sports sous les yeux de la présidente du Conor. Le Djoliba Athlétique Club et l’AS Réal de Bamako ont livré un match époustouflant. Même si le manque de compétition se faisait sentir, le public a eu droit à un match plaisant et captivant qui s’est soldé par le score d’un but partout (1-1) Amadou Traoré du Réal a répondu à Boubacar Traoré du Djoliba. Le second match a vu le Stade malien de Bamako dominé les Onze Créateurs de Niaréla par le score de deux buts à zéro (2-0), la recrue phare des Blancs de Bamako Alsény Bangoura et N’Tji Amadou Samaké sont les buteurs du Stade malien de Bamako. La seconde journée du tournoi mettra en prise ce Mercredi 31 Janvier 2018 au Stade Modibo Keita Djoliba et Onze Créateur en première période et l’AS Réal et le Stade malien en seconde période. Ce tournoi du Comité de Normalisation du football malien financé par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita sera une bouffée d’oxygène pour les clubs devant représenter le Mali lors des joutes continentales. Il permettra aux entraineurs des différents clubs de tester leurs recrues pour pouvoir sortir une équipe compétitive dans le but d’honorer le pays sur la scène africaine. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here