Assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon : le juge français s’est rendu au Mali

Le juge français en charge de l'enquête sur l'assassinat de deux journalistes de RFI, en 2013 au Mali, s'est rendu à Bamako pour la première fois, a-t-on appris samedi lors de l'assemblée générale de l'association fondée en leur mémoire. Pour la première fois, le juge français Jean-Marc Herbaut a pu se rendre à Bamako pour rencontrer ses homologues maliens en charge de l'enquête sur l'enlèvement et l'assassinat, en 2013 au Mali, de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de RFI. Cette annonce a été effectuée par Pierre-Yves Schneider, porte-parole de l'association Les Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, samedi 3 mars, peu avant la troisième assemblée générale de l'association. Le juge Herbaud était accompagné de deux autres magistrats, "l'un, chargé de l'enquête sur l'attentat contre le bar La Terrasse, l'autre, de celle sur l'attaque contre le Radisson", précise RFI. "Pour des raisons de sécurité, le juge Erbaut ne s'est pas rendu à Kidal, il est resté dans la capitale malienne. Durant une semaine, il a travaillé avec ses homologues maliens du pôle antiterroriste. [...] Les échanges ont été très fructueux, la coopération très bonne. Le juge Erbaut a pu entendre plusieurs témoins qui ne l'avaient jamais été jusque-là", détaillent encore nos confrères de RFI. Le voyage du juge Herbaud a en outre permis à la justice française d'obtenir la garantie que lui seront transmis les relevés téléphoniques des suspects présumés. Le juge Trevidic les réclamait depuis quatre ans. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here