Entreprenariat féminine et lutte contre le chômage : ASULOST forme ses membres

63

En prélude de la commémoration du 8 mars, journée internationale des femmes, l’Association des Sœurs Unies des Logements Sociaux de Tabacoro (ASULOST), en collaboration avec l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi (ANPE), a organisé, la semaine dernière, une session de formation basée sur la fabrique de savon et d’eau de javel au profit d’une vingtaine de femmes, membres de l’association.

Cette activité génératrice de revenu qui a duré dix jours et sanctionnée par une remise d’attestations lors de la clôture à travers l’organisation d’une cérémonie, sera sans doute un apport considérable pour ces femmes, car une fois maitrisées les techniques de fabrique de ces produits sanitaires, ces femmes auront la capacité de commercialiser ces produits fabriquées par elles mêmes, ce qui favorisera leur autonomisation et leur permettra aussi de subvenir aux besoins de leurs familles. Cette belle initiative vient de la Présidente de l’ASULOST, Mme Sacko Kadidiatou Kamissoko. Ainsi, l’objectif recherché par cette formation est de promouvoir l’entreprenariat féminin et la lutte contre le chômage. Pour le formateur, Souleymane Ongoiba, promoteur de la savonnerie EMA et partenaire de l’ANPE, cette session d’apprentissage s’inscrit dans la logique de soutenir les activités de l’association pour la création d’emploi. Selon lui, cette initiative de la présidente de l’association doit être salué et félicité du fait que les autorités sont confrontées aux questions d’emplois surtout l’emploi des jeunes qui prennent le chemin de la migration irrégulière et des femmes qui sont de plus en plus présentes sur les sites d’orpaillages, ce qui est devenu une situation difficile dans les foyers. Par ailleurs, il a fait savoir qu’en plus de cette formation, ces femmes bénéficieront aussi d’une autre formation sur la transformation des fruits et légumes. De même, il a sollicité l’accompagnement des autorités pour des initiatives de ce genre. Ainsi, la vice-présidente de l’association, Ramata Keita, a expliqué que cette session qui rentre dans le cadre des activités du 8 mars, journée internationale de la femme, contribuera à l’autonomisation des membres de l’association. Cependant, elle a invité les participantes à s’investir dans cette formation afin qu’elles puissent être des formatrices pour d’autres femmes. Par ailleurs, cette initiative de la Présidente de l’Association, Mme Sacko Kadidiatou Kamissoko, semble être appréciée par les membres de l’association, comme à l’image de la chargée de réconciliation, Assa Fofana qui a souligné que la formation va apporter beaucoup de choses aux membres. Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here