Pour porter Hamadoun Touré à Koulouba : un réseau de club d’amis porté sur les fonts baptismaux !

Le Réseau des clubs de soutien à la candidature d’Hamadoun Touré a procédé au lancement officiel de ses activités dans l’après-midi du samedi 3 mars 2018 dans la cour du Centre de formation près de la mairie de la CIV. L’évènement, présidé par Hamadoun Touré lui-même, a enregistré la présence du président du réseau Bah Traoré à la tête d’une forte délégation venue de certaines régions du pays. C’est parti pour une campagne de sensibilisation de porte à porte sur le bien fondé du choix d’Hamadoun Touré à la présidentielle de juillet prochain. Le lancement de cette campagne marque celui du réseau des clubs d’amis portant son nom. Ce réseau constitué de plus de 344 clubs représentés dans plusieurs régions du Mali se veut un cadre catalyseur pour mobiliser un maximum de Maliens derrière Hamadoun Touré. C’est pourquoi pour joindre l’utile à l’agréable, il a remis à Amadou Touré son plan d’actions, dénommé ‘’opération fourmis’’, décliné en des stratégies pouvant aboutir à sa victoire en juillet prochain. Car, selon ses initiateurs, il est grand temps que le Mali soit maintenant géré par une personne qui ne draine pas derrière lui des casseroles dans la mesure où, selon eux, les gens sont perdues, désorientés. « Si dans ces conditions, Dieu nous a révélé un homme comme Hamadoun Touré, on ne doit plus se tromper de choix » a déclaré le président de ce réseau. Avant d’ajouter que Hamadoun Touré est une bénédiction de Dieu pour le Mali. Par la suite, Bah Traoré n’a pas manqué de noter le parcours de l’homme qu’il rêve voir diriger le Mali à la suite des élections de juillet prochain. Selon lui, Hamadoun Touré est le seul Malien qui a eu la chance, grâce à son niveau intellectuel et à son savoir, d’être élu successivement au poste de secrétaire général de l’UIT (Union Internationale des Télécommunications) pour deux mandats. A la faveur de son candidat, il dira ceci : « Je déclare partir maintenant que rien ne saurait se mettre sur notre route vers la victoire finale ». Pour sa part, après avoir salué l’initiative du président du réseau, Hamadoun Touré effleura un peu le contexte de sa candidature qui se justifie par la situation déplorable du pays. « Le pays souffre, les jeunes sont en chômage, les femmes rurales sont dans des situations pénibles » a-t-il déclaré. Et d’ajouter que le Mali n’a pas un problème d’insécurité mais plutôt de sous-développement. Rappelant son parcours à l’UIT, M. Touré dira qu’il est parvenu à faire un bon résultat à cette institution. Selon lui, au moment où il quittait le poste de secrétaire général de l’UIT le taux d’accès de téléphone (qui état de 5%) a connu une augmentation à l’ordre de 70%. Remettant en cause la déclaration de création de 200 000 emplois pour les jeunes, après avoir noté plusieurs pistes de création réelle d’emplois, M. Touré dira que l’APEJ pour plus d’adaptabilité doit se transformer en agence pour l’entreprenariat des jeunes. Selon lui, c’est à travers l’entreprenariat des jeunes que le problème de chômage pourra être endigué. A noter que cette cérémonie a pris fin par une remise du plan d’actions ‘’opération fourmis’’ à Hamadoun Touré. Par Moïse Keïta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here